SOCIÉTÉ

L'huilerie de Tahiti, dans l'impasse


Mardi 12 Mai 2015 à 11:20 | Lu 250 fois

Les négociations ont une nouvelle fois échoué lundi matin entre les syndicats et la direction de l'huilerie de Tahiti. Dans les îles, le coprah n’est plus ramassé. Les entrepôts débordent avec 2000 tonnes de coprah en stock. La situation devient de plus en plus périlleuse.


L'huilerie de Tahiti entame son 40ème jour de grève. Les syndicats réclament toujours l’octroi d’un treizième mois, la suppression des caméras de surveillance, et l’extension des heures de nuit. Hier matin, les négociations ont une nouvelle fois échoué.

L’angoisse monte chez les 10 000 familles de coprahculteurs : l’huilerie a indiqué qu’elle n’achetait plus leur production. Les armateurs, les éleveurs ou la filaire monoï sont aujourd'hui en danger.






Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 18:04 Le Sida ne passera pas par eux

Jeudi 1 Décembre 2016 - 16:48 Des rêves plein le ciel

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard