SPORT

L'équipage polynésien vogue à la 4ème place du Spi Ouest France


Lundi 17 Avril 2017 à 11:04 | Lu 2127 fois

VOILE - L’équipage du fenua termine quatrième du Spi Ouest France à bord du Diam 24 baptisé "Trésors de Tahiti". La compétition s'est déroulée pendant quatre jours au large de la Trinité-sur-Mer, en Bretagne.


Dr : Jean-Marie Liot / ASO
Dr : Jean-Marie Liot / ASO
La bataille a été rude, intense et physique. Pendant quatre jours, au cœur d’une flotte de 300 bateaux, 32 équipages de Diam 24 se sont affrontés au large de la Trinité-sur-Mer. Si le niveau était très relevé, « douze bateaux pouvaient viser la victoire », (Teva Plichart), le skipper polynésien et son équipe remportent la quatrième place avec brio. 

Pourtant, l’entame de la compétition a été délicate. Les polynésiens à bord du bateau "Trésors de Tahiti" finissent 8e, 7e puis 11e des trois premières manches in-shore. Ils se hissent à la 2e place de la dernière manche de la journée et empochent la 6e place au général. « Nous avons encore un léger déficit de vitesse » confie alors Teva Plichart.

Toute l’équipe va alors s’atteler à trouver les bons réglages, à travailler chaque détail du bateau pour lui permettre d’être plus performant. La deuxième journée, samedi 16 avril, est la récompense du travail fournit : plus compétitifs dans les courses in-shore (2e, 4e, 4e), les « Trésors » frappent fort lors du raid côtier qu’ils bouclent à la deuxième place. A l’issue de cette journée,  ils se classent à la deuxième place au général. « Le bateau était beaucoup plus facile » souligne Teva Plichart, toujours concentré sur la suite de la compétition.
 
A l’issue de la dernière journée de compétition, dimanche,  les « Trésors » terminent 4e de la compétition. « Forcément, il y a de la déception parce qu’on aurait beaucoup aimé conserver le podium » , explique le manager, Emmanuel Versace, « mais il faut retenir avant tout les points positifs qui démontrent que nous continuons notre progression. Pour la première fois, Teva (Plichart) s’occupait de la navigation lors des raids côtiers et ça a été un succès (2e, 4e) ».  « Les parcours côtiers, c’est un peu notre bête noire », confie le skipper,  « mais on a montré qu’on pouvait être dans le match ». 

L'équipage s'entraine désormais pour la régate du Grand Prix Guyader qui aura lieu du 29 avril au 8 mai à Douarnenez, en Brertagne. Ensuite, elle prendra le cap du tour de France à la voila dès juillet prochain. 

 

 








Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Novembre 2017 - 11:25 Eddy Bellais remporte le titre IKFB

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017