SOCIÉTÉ

L'éducation des enfants: un travail d'équipe


Mercredi 26 Octobre 2016 à 16:53 | Lu 332 fois

EDUCATION - Depuis lundi, toutes les écoles du premier degré fêtent La semaine des Classes Préparatoires. Un dispositif mis en place cette année par la ministre Nicole Sanquer. Objectif, ouvrir les classes aux parents afin qu'ils aident leurs enfants à devenir des élèves à part entière.


Crédit photo: TNTV
Crédit photo: TNTV
A l'école primaire de Faretai à Mahaena, parents et enfants de la classe CP/CE1 se sont retrouvés ce mercredi dans les ateliers d'Halloween que Laina Lutha, enseignante, a préparés.

"C'est la première année que fêtons la semaine du CP. Dans ce cadre, nous avons ouvert notre classe aux parents, ce qui leur a donné l'opportunité de participer à des ateliers et d'assister à des séances de lecture". Par la suite, un débat sera organisé entre parents et enseignants, afin que les parents puissent assister leurs enfants. Les aider à devenir élèves.

Comment apprendre à lire aux enfants et leur donner goût à la lecture? La semaine des Classes Préparatoires a été mise en place par le ministère l'éducation et l'enseignement supérieur dans ce but. Le CP est une année charnière. L'année où l'on commence l'apprentissage de la lecture.

"Nous mettons l'accent sur la lecture, l'identification des sons." Les ateliers d'halloween ont un but bien précis. "Ils sont animés par les parents. Le but est de mettre l'accent sur l'importance de la coéducation, entre l'école et la famille."

Effectivement, on oublie bien souvent dans de nombreux foyers, que l'éducation des enfants n'est pas seulement du devoir de l'école. Les parents ont un large rôle à y jouer. Pas besoin d'être bachelier. Juste le soir, leur consacrer un peu de temps pour leur lire des histoires, pour que les mots et leur sens se gravent à jamais dans leur jeune tête.

Les cinq ateliers mis en place par Laina Lutha ont tous un rapport avec les matières enseignées. "On a l'atelier des algorithmes, où les enfants mettent en pratique ce qu'ils ont appris en mathématique. On a l'atelier de la course des sorcières, pour la partie sportive. L'atelier des potions magiques pour les sciences. L'atelier de la boite à peur, où l'on travaille sur les émotions et où l'on fait s'exprimer les enfants. Et enfin, l'atelier des pinatas."

Rassurons tout de suite les parents, à l'intérieur des pinatas, il n'y a pas de bonbons, mais des mots. "Des mots que les élèves ont étudiés, des mots sur Halloween. Ils vont devoir les lire et les associer à l'image correspondante."

L'éducation d'un enfant, est un travail d'équipe. Mettre en relation, parents, enseignants et enfants, ne serait-ce qu'une fois par an, est une bonne chose, et devrait porter ses fruits. Il faut juste espérer que cette expérience perdure dans le temps.
 
Rédaction Web avec Tauhiti Tauniua Mu San







Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 11:14 Fréquentation touristique stable

Jeudi 8 Décembre 2016 - 10:43 Un train qui relie les océans

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard