SOCIÉTÉ

L'école pour échapper à l'ennui


Lundi 13 Février 2017 à 14:15 | Lu 2008 fois

EDUCATION - Cela fait quatre années que la commune de Faa'a reconduit avec succès l'opération Ecoles Ouvertes. Cette initiative permet aux enfants de la commune, ceux qui n'ont pas la chance de quitter leur quartier durant les périodes de vacances, de redécouvrir leur école, d'autres enseignants et de passer ainsi des vacances ludiques et instructives.


Crédit photo: TNTV
Crédit photo: TNTV
Heiteina Rey est enseignante spécialisée à l'école primaire de Farahei Nui qui fait partie du Réseau d'Education Prioritaire. Durant les vacances scolaires, elle anime avec d'autres enseignants des ateliers à destination des enfants, dans le cadre de l'opération "Ecoles ouvertes" mis en place par la commune de Faa'a.

Pour cette enseignante, "l'approche des élèves se fait autrement que lors des cours traditionnels". Pour les élèves, cela leur donne l'occasion de revenir dans l'école, mais de la voir autrement. En s'amusant. Pour ce faire, les enseignants sortent des sentiers battus et font découvrir aux enfants, "des activités innovantes, artistiques. On est là pour s'amuser, tout en restant dans la pédagogie" explique Heiteina Rey.

Si les élèves découvrent une autre école, les professeurs voient leurs élèves avec un autre regard, d'autant que les classes sont mélangées  mixant élèves de cours préparatoires jusqu'aux élèves de cours élémentaires. "C'est l'occasion pour moi de découvrir d'autres élèves, avec qui je n'ai pas l'habitude de travailler."

Ici, pas de rythme imposé. Pas de copies à rendre dans les temps, les enfants avancent à leur rythme et selon leurs envies. "Ils découvrent de nouvelles méthodes de création artistiques, des matériaux différents et de nouvelles techniques." Les enfants ont une semaine pour arriver à bout de leur projet.

Pour Mataiva, l'école pendant les vacances, c'est l'occasion de faire des rencontres et de se faire des nouveaux copains, mais aussi de laisser libre cours à ses inspirations artistiques. "J'aime bien dessiner. Là, j'ai fait un tatouage il ne me reste plus qu'a mettre des couleurs. Le peindre."

Tauhere est coordinatrice du dispositif Ecole Ouverte à la mairie de Faa'a. Pour elle, l'objectif de cette opération, est de "réconcilier les parents et les élèves avec l'école." Selon elle, en venant dans un cadre hors temps scolaire, "les élèves participent à des activités plus ludiques, et voient l'école autrement. Et les parents sont invités à voir ce que font leurs enfants."

Du coup, les parents voient l'école autrement et surtout, voient les enseignants autrement, hors du cadre d'une convocation qui en général n'augure rien de bon.

L'opération Ecoles Ouvertes porte ses fruits, cela fait quatre années que la commune de Faa'a reconduit l'opération et on compte désormais six établissements scolaires qui jouent le jeu occupant environ 600 élèves qui n'ont pas la chance de sortir de leur quartier. "Les enfants sont ravis d'être là, et le fait que l'Ecole Ouverte soit gratuite, ils participent à des activités ludiques qui leur permet de profiter comme il le faut de leur vacance."

Comme le chantait Pierre Perret, "Les jolies colonies de vacances, Merci maman, merci papa  Tous les ans, je voudrais que ça r'commence.(...)" . Grâce à la mairie de Faa'a, tous les ans, ça recommence.

 
Rédaction Web avec Thomas Chabrol et Juliano Tautu






PRESIDENTIELLE | SOCIÉTÉ | CHAMPIONNAT DU MONDE DE VA'A | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Bodyboard