FAITS DIVERS

L'accusé avait frappé ses concubines


Jeudi 15 Mai 2014 à 15:03 | Lu 854 fois

JUSTICE. Troisième jour de procès de Henri Arihano Haiti.


A Papeete, la cour d'assises a procédé à l'expertise psychologique de Arihano Haiti. Les conclusions de l'expert rendues par visioconférence ce matin précisent que l'accusé n'est pas instable, et qu'il n'a pas d'antécédents pathologiques. Une thèse confirmée par ses deux anciennes femmes entendues ce matin à la barre. Elles disent de lui qu'il est un homme fier, et à la fois serviable, mais elles ajoutent  "si tu cherche Henri, tu le trouves!". Toutes deux ont d'ailleurs déjà fait les frais des coups de l'accusé.


Tags : JT français





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 24 Février 2017 - 11:44 Périmètre de sécurité au port de Motu Uta

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard