POLITIQUE

L'Etat dépense chaque année 62 milliards dans l'éducation


Mercredi 17 Août 2016 à 18:32 | Lu 4158 fois

SCOLARITÉ - C'est l'un des chiffres que l'on retient de cette rentrée 2016 : 62 milliards d'investissement de l'Etat dans notre système éducatif Polynésien.


Jeann-Louis Baglan, Vice recteur
Jeann-Louis Baglan, Vice recteur
Mercredi matin, le Vice-recteur Jean-Louis Baglan a convié la presse pour évoquer la rentrée 2016/2017. Il a dévoilé des chiffres fort, comme le montant des dépenses de l'Etat dans l'éducation, qui s'élève à 62 milliards Fcfp.
 
L'immense  majorité de ces 62 milliards Fcfp sert à payer les salaires et charges sociales des 6500 enseignants, tous membres de la fonction publique d'Etat.
 
Parmi ces enseignants, de plus en plus sont Polynésiens. En effet le taux de réussite du CAPES en Polynésie est en hausse, mais reste bas. Pour ce qui concerne le personnel enseignant du premier degré, 24 personnes ont réussi le concours cette année sur le fenua, sur 426 inscrits. Pour ce qui est du personnel enseignant du second degré, d'orientation et d'éducation, 80 Polynésiens ont réussi le concours sur 1116 inscrits.
 
L'an passé, 90% du personnel enseignant du premier degré n'était pas titulaire d'un master. Ce chiffre devrait être revu à la baisse dans les années à venir puisque c'est cette année que les nouvelles modalités de recrutement des professeurs des écoles (masterisation) sont entrées en application sur le territoire.
 
Pour ce qui est du reste de ces 62 milliards, il sert à financer les interventions de l'Etat dans le milieu éducatif, comme les formations ou les investissements. Un des volets de dépense les plus importants de ces interventions est le transport des élèves. Cette année l'Etat y consacre 310 millions.
 
Enfin Jean-Louis Baglan a indiqué que, selon lui, la rentrée a été très bonne cette année pour les 53350 élèves du premier et second degré. "J'appelle une rentrée très bonne le fait qu'il y ait un enseignant devant tous les élèves dans chacune des classes." Seules quatre classes ne seront pas pourvues par un enseignant titulaire cette année, contre 10 en 2015, et 25 en 2014. Il s'agit de  Takume, Tematangi, Tureia et Vairaatea.
 
Rédaction web (Interview Sam Teinaore)






SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard