SOCIÉTÉ

L'Assemblée refuse l'augmentation des indemnités du président


Vendredi 19 Décembre 2014 à 11:29 | Lu 248 fois

Gouvernement. Nouvelles tensions au sein du Tahoeraa


Hier, jeudi, les membres de la commission de l'économie, des finances, du budget et de la fonction publique de l’assemblée se sont réunis pour étudier cinq projets de texte. Parmi eux,  un projet de délibération portant modification de la délibération n° 2013-36 APF du 11 juin 2013 fixant le montant de l'indemnité mensuelle à allouer au président de la Polynésie française et aux membres du gouvernement. 
Le texte a été rejeté. Nouvel épisode de tension au sein du Tahoeraa, le président Edouard Fritch aurait lancé aux élus du parti orange à l'origine de la décision : "Vous n’avez qu’à déposer une motion de défiance !"

En juin 2013, Gaston Flosse alors président, avait été contraint de baisser son salaire en application de la loi sur le cumul des mandats. Il avait alors annoncé une mesure “d’exemplarité” en abaissant son salaire de 50%.
Le projet de délibération examiné hier, jeudi, en commission devait servir à réhausser le salaire du président Edouard Fritch, qui n’est pas visé par ce cumul des mandats, pour le remettre au niveau de celui des autres membres de son gouvernement : soit 680 000 Fcfp brut.

 






Dans la même rubrique :
< >

Mardi 26 Septembre 2017 - 09:23 Un baleineau s'est échoué à Maupiti dimanche

Lundi 25 Septembre 2017 - 18:00 Vidéo - Election partielle à Tumaraa

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB