SOCIÉTÉ

Jurismana : le droit accessible à tous en vidéos


Samedi 30 Avril 2016 à 10:36 | Lu 944 fois

INTERNET - Après l'apprentissage du reo Tahiti en ligne, découvrez les vidéos de Hervé Raimana Lallemant-Moe. Ce professeur a souhaité rendre le droit accessible "à tout public".


Les vidéos d'apprentissage font leur apparition au fenua. Il y a quelques mois, Steve Chailloux lançait son émission E Reo tō ‘oe. le but : rendre la langue polynésienne accessible à tous. Apprendre les bases du reo Tahiti avec humour. Sa page Facebook compte aujourd'hui plus de 5 000 fans. Un véritable succès. 

Le 17 avril, un enseignant de l'université a décidé de se lancer également dans l'aventure des vidéos d'apprentissage. Il a lancé une chaîne YouTube, "Jurismana". Le droit en Polynésie est un véritable mystère pour vous ? Les vidéos de Hervé Raimana Lallemant-Moe devraient vous aider. 

"J’ai une grande passion pour les chaînes éducatives en ligne. Elles me permettent souvent d’aborder des disciplines qui me sont totalement étrangères (la chimie, la biologie, etc.).", confie  à Tahiti Nui Télévision le professeur à l'Université de Polynésie française. 
Hervé est parti d'un constat : il n'existe que peu de chaînes juridiques. Pour aider ses élèves et toutes les personnes en recherche d'informations, il a donc décidé de créer un support. "J'avais depuis fort longtemps le projet de créer ce type de support pour les étudiants de droit de l’UPF (et le grand public), sans pour autant me lancer dans l’aventure. Les encouragements de certains de mes amis et le lancement de la chaîne de Steve T. Chailloux "E Reo tō ‘oe" ont été des éléments déclencheurs", raconte-t-il.

Ses vidéos s'adressent à "tout public et plus particulièrement aux néophytes du droit ou les étudiants universitaires", explique Hervé Raimana Lallemant-Moe. Si le droit peut sembler à certains assez rébarbatif, ce professeur a su le rendre attrayant. À l'aide de dessins, il explique avec des mots simples, ce que sont les institutions de la Polynésie, comment elles fonctionnent ou encore le statut de la Polynésie. À chaque vidéo son sujet.
Pour rendre ces vidéos encore plus accessibles, le professeur a également décidé d'en produire certaines en anglais.  

Le professeur de l'Université croit réellement en l'utilité des vidéos d'apprentissage. Et même si "elles ne remplaceront jamais une formation ou des manuels", ces vidéos peuvent selon lui "grandement contribuer à la compréhension ludique d’une matière et même créer des vocations".
 
Manon Kemounbaye


 

Source photo : http://upf-pf.academia.edu/
Source photo : http://upf-pf.academia.edu/
Qui se cache derrière JurisMana ?
"Hervé Raimana Lallemant-Moe, docteur en droit public et enseignant contractuel à l’Université de la Polynésie française (UPF). On verra dans le futur si Jurismana pourra collaborer avec d’autres juristes, pour des vidéos portant sur d’autres disciplines juridiques."
 
Comment vous est venue cette idée ?
"J’ai une grande passion pour les chaînes éducatives en ligne. Elles me permettent souvent d’aborder des disciplines qui me sont totalement étrangères (la chimie, la biologie, etc.). Étant donné qu’il n’existe malheureusement que très peu de chaînes juridiques, j’avais depuis fort longtemps le projet de créer ce type de support pour les étudiants de droit de l’UPF (et le grand public), sans pour autant me lancer dans l’aventure. Les encouragements de certains de mes amis et le lancement de la chaîne de Steve T. Chailloux "E Reo tō ‘oe" ont été des éléments déclencheurs."
 
Quand avez-vous commencé ?
"Le lancement officiel de la chaîne a eu lieu le 17 avril avec la présentation de la note de synthèse. J’avais déjà procédé à sa création en début de mois, mais il n’y avait pas encore de véritable vidéo de lancement."
 
À qui s'adressent ces vidéos ?
"Elles s’adressent à tout public et plus particulièrement aux néophytes du droit ou les étudiants universitaires. La présentation de thèmes nationaux ou spécifiques à la Polynésie française permet à "n’importe qui" de regarder ces vidéos. Certaines d’entres-elles qui seront produites en anglais élargiront d’ailleurs le périmètre. L’objet de la chaîne est incontestablement de permettre au plus grand nombre de comprendre rapidement des thèmes juridiques bien identifiés."
 
Avez-vous dû vous former à la réalisation de vidéo, acquérir des compétences techniques ?
"La production de la chaîne est très "artisanale" et empirique dans le sens ou j’apprends à chaque vidéo des éléments nouveaux relatifs à la réalisation (montage, son, etc.) et je ne suis aucune formation particulière (sauf certaines vidéos pédagogiques en ligne sur cet aspect…). Je pense que la chaîne s’améliorera au fur et à mesure (ce n’est que sa 1re semaine d’existence après tout)."
 
Pensez-vous que l'apprentissage sur Internet soit applicable à tout ?
"Ce type de chaîne est incontestablement applicable à tout et pour tout public (la seule limitation étant la nécessité d’une connexion internet). Toutefois et me concernant, les vidéos éducatives en ligne sont avant tout un moyen de s’informer rapidement sur un sujet, de le comprendre et éventuellement de pouvoir (s’il nous intéresse) aller se renseigner de façon plus complète. Ces vidéos (en tout cas les miennes) ne remplaceront jamais une formation ou des manuels, mais elles peuvent grandement contribuer à la compréhension ludique d’une matière et même créer des vocations."

La dernière vidéo publiée sur sa chaîne





 

PRATIQUE 

Retrouvez Jurismana sur Facebook en cliquant ICI
Et sur YouTube en cliquant ICI





Vous avez du talent ? Vous connaissez quelqu'un qui mérite d'être connu ? Contactez-nous à redactionweb@tntv.pf








Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 11:38 Huit lettres pour montrer sa solidarité

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard