FAITS DIVERS

Joinville Pomare bloque l’accès au chantier du cimetière de Mahina


Lundi 4 Août 2014 à 18:35 | Lu 288 fois

FONCIER. Il revendique la terre de Orofara.


Joinville Pomare a bloqué ce lundi 4 août au matin l’accès au chantier du futur cimetière de la commune de Mahina. Quelque 80 millions Fcfp ont été investi dans le projet.
Une terre qui, selon les actes de propriétés, appartient au Pays et a été affecté à la commune. Mais pour Joinville Pomare, pas question de continuer les travaux tant que ces terres ne reviennent pas à sa famille.
Il revendique en effet plusieurs hectares de terre, alors que les travaux ont déjà commencé. L’aménagement devrait durer 4 mois. Pour Gilles Lorphelin, directeur général des services, il n’y a aucun doute sur les titres de propriétés de ces terrains.
Mais pour Joinville Pomare, ces terres appartiennent à ses ancêtres.
Des riverins, comme Moerii, ne supportent plus ces contestations !
Si aucun accord n’est trouvé, la mairie fera appel au haut-commissaire pour libérer l’accès à la zone.
Le manque à gagner est important, aussi bien pour la mairie que pour les entreprises privées.
 
 
 
 
 







Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 24 Février 2017 - 11:44 Périmètre de sécurité au port de Motu Uta

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard