SPORT

JJB « Worlds 2016 » : Steven Pierson et Maui Lacaze, champions du monde


Samedi 4 Juin 2016 à 11:27 | Lu 5062 fois

COMPETITION - Du 2 au 5 juin s'est déroulé le championnat du monde de l'IBJJF, en Californie. Des centaines d'athlètes issus des 4 coins du monde ont participé. Nos représentants Steven Pierson et Maui Lacaze ont décroché le titre de champion du monde en ceinture blanche dans leur catégorie respective.


Crédit photo : Sports Tahiti
Crédit photo : Sports Tahiti
 
Nos aito, Steven Pierson et Maui Lacaze, ont hissé les couleurs du fenua sur la plus haute marche du podium et ainsi, les deux sociétaires du Team Millenium ont chacun décroché le titre de champion du monde en ceinture blanche dans leurs catégories respectives.
 
D’autres Tahitiens étaient en lice pour cette journée, on retiendra la performance de Manatea Couraud (TTT) qui s’est offert une médaille d’argent dans sa catégorie en ceinture bleue. Malgré un parcours étoffé de quelques victoires Ariifano Bernière (blanche), Andrew Walker(blanche),Teiva Mare (bleue), et Tehau Bennett (bleue) n’ont malheureusement pas pu atteindre le carré final.
 
 Avant de s’attaquer aux «Worlds 2016 », Maui Lacaze a pris part à deux compétitions internationales, qu’il a d’ailleurs remporté. Cette préparation d’avant-garde, lui a été bénéfique pour gérer ses combats avec sérénité. Sur quatre duels, « Lil Mouse », comme on le surnomme, en a remporté trois par soumission.
 
Pour Steven Pierson, cette saison de JJB aura été prospère. Après un titre de champion de Polynésie et un parcours sans faute aux trois rendez-vous du Tahiti Brazilian Jiu Jitsu, Steeven termine la saison en apothéose.
 
Sports Tahiti/ Tamatoa Tefau 

Entretien avec Steven Pierson

Comment ressens-tu cette victoire ?
« C’est une grosse satisfaction pour moi, c’est le fruit de plusieurs années de sacrifice pour moi et ma petite famille. Avec les entrainements, je voyais de moins en moins ma fille et ma chérie et je me faisais de nombreuses blessures. Ça n’a jamais été facile. »
 
Comment s’est déroulée cette journée ?
« La journée a été très longue, car ce sont les ceintures de couleurs qui ont commencé le matin, alors que moi je ne commençais qu’à partir de 17h00. En attendant, je suis donc parti encourager les copains. Quant à ma compétition, ça n’a pas été de tout repos. On était 42 compétiteurs dans ma catégorie et j’ai donc dû enchainer six combats en tout. Mes deux premières rencontres je les gagne par soumission. En demi-finale ça a été chaud, j’étais largement mené sur le score de 7 à 2. J’ai réussi à rattraper des points grâce à des passages de garde et des contrôles. En finale ça a été très physique, à aucun moment nous ne sommes partis au sol. Le duel s’est essentiellement joué au « Take-down ». À la fin du temps règlementaire, je l’emporte au point. »
 
Un dernier message ?
« Je remercie particulièrement mon « senseï » Hutia Barff et ma femme sans qui cela ne serait pas devenu réalité. Je remercie également Dany Gérard, Teiva Mare et Hoanui Vanaa pour le coaching. Je salut toute ma team Millenium avec notre maître Fabrice Girot. Je remercie aussi ma bande de copains Team Tam, Michel Bourez et les autres. Et sans oublié ceux qui m’ont beaucoup appris Tehau Sanford avec mes sparrings partners Tiahiti et Toiki. Merci à tout le monde pour votre soutien, ça fait vraiment chaud au cœur. Et félicitation à tous les compétiteurs. »








Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 15:26 Des coups sous contrôle

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard