POLITIQUE

Indemnité d'Edouard Fritch : Marcel Tuihani publie sa fiche de paie


Jeudi 5 Février 2015 à 15:06 | Lu 2407 fois

Assemblée. L'augmentation de l'indemnité du président du Pays a été validée ce jeudi matin


Edouard Fritch (photo d'archive. crédit : présidence de la Polynésie française)
Edouard Fritch (photo d'archive. crédit : présidence de la Polynésie française)
L'assemblée a validé ce jeudi matin l'augmentation d'indemnité du président du Pays Edouard Fritch. Le président touchera dorénavant la même somme que ses ministres soit 680 000 Fcfp par mois.  
Le 18 décembre dernier, le texte concernant l'augmentation des indemnités du président du Pays avait été rejeté par des élus du Tahoeraa. L'événement avait créé la polémique et ravivé les tensions au sein du parti orange.  
"Ce qui nous inquiète c’est la capacité du gouvernement à initier les réformes nécessaires à notre Pays comme celle de la PSG (Protection sociale généralisée, NDLR) s’il ne peut pas compter sur sa propre majorité. Le président du Pays devra-t-il compter ses voix à chaque dossier qu’il présentera à notre institution ? Nous avons tous entendus les patrons s’exprimer sur leurs préoccupations quant au risque de nouvelle instabilité… Est-ce vers quoi nous allons ?", a déclaré en séance ce jeudi la représentante A Ti'a Porineria Nicole Bouteau. 


Lors d'une conférence de presse aujourd'hui jeudi, Marcel Tuihani, président de l'assemblée de la Polynésie française s'est exprimé à propos de "
cette histoire de l’indemnité du président qui a pris là aussi des proportions surréalistes". "La commission permanente vient de l’approuver. On pourrait penser "tout ça, pour ça ?".C’est un geste d’apaisement", a-t-il déclaré.
"Lorsque cette demande est arrivée de la présidence pour être inscrite à l’ordre du jour de la première commission permanente de l’inter session, c’était quelques jours après la clôture de la session budgétaire au cours de laquelle la majorité et le gouvernement ont évoqués cette question de l’indemnités des ministres et des élus, et ils sont convenus qu’il n’était pas opportun de revenir maintenant sur une réévaluation.
Les élus de l’assemblée ont donc été surpris de voir cette demande arriver. Lorsqu’ils en ont débattu en commission, ils n’ont pas dit "non" sur le principe, mais ils ont voulu rester fidèle aux engagements pris durant la campagne, et c’était un engagement fort, qui concernait aussi les voitures de fonctions. Ils ont considéré que ce n’était pas le bon moment, et ils ont invité le président à représenter sa demande à un autre moment", explique-t-il pour justifier le refus de décembre dernier.
 

Par ailleurs, selon le président de l'assemblée, "cette polémique sur la rémunération du président et par ricochet sur celle des ministres et des élus pose la question de la transparence. De la réelle transparence, pas de celle qu’on veut habiller et parfois maquiller. Je suis favorable à ce que les élus de notre assemblée, et à fortiori le président de l’assemblée, publient leur patrimoine."
Marcel Tuihani a donc fait parvenir aux rédactions du fenua sa fiche de salaire datée de décembre ainsi que sa déclaration de patrimoine.  "J’invite l’ensemble des responsables à en faire de même, au nom de la transparence de la vie publique", a-t-il appelé. 


Le bulletin de paie de Marcel Tuihani est à consulter ici :

 
 

bulletin_de_paie_mt.pdf Bulletin de paie MT.pdf  (97.15 Ko)


La déclaration de patrimoine de Marcel Tuihani est à consulter ici :

declaration_patrimoine_mt.pdf déclaration patrimoine MT.pdf  (497.24 Ko)






Vos réactions

1.Posté par spring le 05/02/2015 21:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A rectifier en fin d'article, ce que le président de l'APF a communiqué est sa déclaration d'intérêts (obligatoire depuis la loi sur la transparence de la vie publique d'octobre 2013, déclaration consultable sur le site de la HATVP), et non sa déclaration de patrimoine, qui n'a en outre aucune raison d'être connue du public.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard