SOCIÉTÉ

Immersion en pleine nature pour les propriétaires de pension de famille


Jeudi 1 Septembre 2016 à 15:47 | Lu 1576 fois

TOURISME - Une vingtaine de propriétaire de pension de famille a passé deux jours au Fare Hape, dans la Papenoo. Objectifs, retrouver l'art de vivre et l'authenticité dans la nature flamboyante de la vallée.


Crédit : Tahiti Nui Télévision
Crédit : Tahiti Nui Télévision
Rien de tel que le site du Fare Hape pour se ressourcer mais surtout capter les énergies positives nécessaires au développement de leur activité. Les propriétaires de pension de famille ont effectué leur séminaire annuel en immersion dans la nature avec un leitmotiv "Le tourisme authentique, c'est nous ! le Mana des îles, c'est nous !". 

Cette année, 29 représentants de l'association des hôtels de famille de Tahiti et des îles étaient réunis. Ils ont travaillé sur l'axe de développement stratégique du GIE Tahiti Tourisme "le mana". Objectif, se réapproprier leur environnement pour offrir un cadre de vie plus authentique aux touristes : "C'est déjà de comprendre son histoire. On ne peut expliquer que ce qu'on connaît. On ne peut parler de ce qu'on sait. Mais pour le savoir, pour le connaître, il faut faire des recherches."  nous explique Mélinda Bodin, la Présidente de l'association des hôtels de famille de Tahiti et des îles. 

Et quoi de mieux que l'ambiance du site Fare Hape. Le guide, durant ces deux jours de séminaire, n'est autre qu'Yves Doudoute, membre de l'association Haururu.  Ce vif défenseur de l'environnement et fin connaisseur de sa culture a expliqué l'histoire des marae du Fare Hape. Des vestiges devenus au fil du temps une attraction touristique : "Eux, ils ont leurs monuments, en France ou dans d'autres pays, mais nous, nos monuments ce sont nos marae puisque c'est à ces endroits que nous avons notre histoire. L'histoire de notre peuple" nous confie Félicienne Heitaa, propriétaire de pension de famille des Marquises. 

Après deux jours de travaux et de réflexions, les membres de l'association ont décidé d'une même voix d'être vus davantage et de passer à l'acte : "Je pense que ce qui va nous différencier, c'est le mana. C'est notre joie de vivre. C'est notre authenticité polynésienne et c'est cela qu'on veut mettre en avant" nous confie une autre propriétaire de pension de famille.

Un travail qui ne pourra s'effectuer sans l'implication des communes mais surtout sans aborder la problématique de la desserte aérienne dans nos îles. La prochaine assemblée des propriétaires de pension de famille aura lieu à Rarotonga courant 2016. 

 
Rédaction web avec Brandy Tevero




 







Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 19:01 Le black tropical s'expose au Mayfly Market

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard