FAITS DIVERS

Il empêche un ATR de décoller avec son truck : 30 000 Fcfp d'amende


Jeudi 9 Février 2017 à 13:22 | Lu 16090 fois

JUSTICE - Air Tahiti avait refusé d'embarquer l'une de ses deux glacières de 40 kg en raison d'une surcharge, en janvier 2014 à Aratika. Ce refus avait mis avait mis hors de lui un septuagénaire, jugé jeudi matin.


Photo d'illustration. Archives Tahiti Nui Télévision
Photo d'illustration. Archives Tahiti Nui Télévision
Cet homme de 73 ans, ancien maire-délégué de l'atoll, n'avait rien trouvé de mieux que d'entrer sur le tarmac de l'aérodrome avec son truck. Et d'immobiliser l'engin à une dizaine de mètres du nez de l'ATR de la compagnie, empêchant le pilote de décoller.
Il aura fallu que les pompiers interviennent en menaçant de déloger le truck avec leur camion d'intervention pour que le septuagénaire laisse la voie libre.

Selon l'avocate de la compagnie, qui a porté plainte, l'homme a mis en "danger" les passagers et membres d'équipage. Il avait aussi provoqué un retard de 10 minutes de retard sur le planning de vol. "J'étais arrivé le premier. Premier arrivé, premier servi", avait-il déclaré, pour expliquer son coup de sang, aux gendarmes qui l'avaient interrogé. Il n'avait en effet pas apprécié de voir d'autres glacières que les siennes être embarquées dans l'avion. "C'est une infraction que l'on ne peut voir qu'en Polynésie", s'est étonnée la procureure : "on pourrait trouver cela rigolo, mais ça ne l'est pas tant que ça". Pour entrave à la circulation d'un aéronef, l'ex maire-délégué a finalement écopé d'une amende de 30 000 Fcfp.
 
J-B. C.






SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017