FAITS DIVERS

Il abordait des mineures près d'un établissement scolaire


Vendredi 22 Mai 2015 à 16:09 | Lu 1279 fois

Justice. L'homme, "perturbé psychologiquement", préfère se confier à des enfants d'une dizaine d'années, plutôt qu'à des adultes, explique la DSP. Trois affaires ont été mises à jour.


Crédit : archives TNTV
Crédit : archives TNTV
Il y a peu, une rumeur circulait sur Internet : un homme enlevait des jeunes filles aux abords des établissements scolaires. "Ce n'était pas le cas", assure le commandant adjoint Jean Loïc Hanuse. "Mais néanmoins, nous avions recueilli à l'époque la déclaration d'une jeune fille de dix ans qui s'était vue abordée par un individu en voiture", explique-t-il. L'homme avait proposé à la jeune fille de monter à bord de son véhicule. Elle a refusé et a fait une déclaration à la police. "Suite à cette déclaration, une enquête a été ouverte. À partir des éléments recueillis auprès de cette jeune fille, ainsi que d'une autre jeune fille quelques jours plus tard, et par un travail de surveillance effectué par les enquêteurs aux abords de l'établissement scolaire, nous avons pu identifier cet individu", détaille le commandant adjoint de la direction de la Sécurité publique (DSP).

L'individu suspect a été convoqué hier jeudi et a avoué les faits. Son interrogatoire a également permis de faire le lien avec une autre affaire, datant du mois de janvier. À l'époque, une jeune fille avait été abordée de la même manière et était montée dans le véhicule. Le suspect a reconnu ces faits. Il avait déposé la jeune fille à son école "après lui avoir demandé certaines chose comme, par exemple, de retirer sa culotte", explique le commandant adjoint Jean Loïc Hanuse. "Mais sans jamais avoir touché la jeune fille", précise-t-il.  L'homme est à présent écroué à Nuutania en attendant sa comparution mardi. 

L'homme est "perturbé psychologiquement" selon la DSP. Lorsqu'il a des problèmes personnels, l'homme "plus de facilités à s'exprimer auprès d'enfants d'une dizaine d'années, qu'auprès d'adultes", explique le commandant adjoint. 

Commandant adjoint Jean Loïc Hanuse de la DSP



Tags : justice





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:49 12 ans de prison pour le père incestueux

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard