FAITS DIVERS

Ice : de 12 mois avec sursis à 7 ans de prison ferme


Mercredi 1 Mars 2017 à 11:12 | Lu 4144 fois

JUSTICE - Huit personnes comparaissaient mardi devant le tribunal correctionnel dans la plus grosse saisie d'ice jamais réalisée en Polynésie. Ils ont été condamnés à de lourdes peines, même si le tribunal n'est pas allé aussi loin que les réquisitions du procureur.


Crédit: Tahiti Nui Télévision
Crédit: Tahiti Nui Télévision
L'affaire date de juillet 2015. Les douaniers du port de Motu Uta avaient découvert 1,4 kilos d'ice dans des déshumidificateurs achetés aux Etats-Unis. Du matériel commandé par le patron d'une entreprise spécialisée dans l'agriculture, au bord de la faillite. Consommateur occasionnel, il s'était lancé dans la revente de drogue pour renflouer sa société. Il avait fait appel à un trafiquant, déjà connu des services de police. 

Du commanditaire au fournisseur, en passant par les intermédiaires, 8 personnes sont impliquées dans cette affaire de stupéfiants. Le procureur Yann Hausner, qui avait prévenu qu'il ne serait pas clément, a requis jusqu'à 8 et 9 ans de prison pour le chef d'entreprise commanditaire et son financeur.

Le tribunal correctionnel n'est pas allé aussi loin que les réquisitions du procureur, mais il a tout de même prononcé de lourdes peines à l'encontre des 8 personnes impliquées.

Le chef d'entreprise a été condamné à 6 ans de prison ferme. Le financeur principal, un trafiquant de drogue récidiviste, a écopé de 7 ans de prison avec maintien en détention.  Six ans ans pour le second financeur de ce trafic, lui aussi récidiviste. La femme ayant servi d'intermédiaire avec les fournisseurs en Californie,  une Polynésienne vivant aux Etats-Unis, a été condamnée à 5 ans d'emprisonnement, avec mandat de dépôt. Le second importateur écope de 3 ans de prison. Un cultivateur de cannabis, qui avait fourni dix kilos de paka pour avoir de l'argent frais avant l'achat d'ice, a écopé de deux ans ; et le capitaine du bateau qui avait fermé les yeux sur le convoyage de ce paka a été condamné à 18 mois et une interdiction d'exercer pendant cinq ans.

L'amende douanière s'élève à 180 millions, que les personnes condamnées devront payer solidairement.
 
Moea Pierron







Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 19 Novembre 2017 - 16:00 ​Un bébé meurt à Faa’a

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017