POLITIQUE

Ia Mana Te Nunaa annonce son soutien à Jean-Luc Mélenchon


Vendredi 24 Mars 2017 à 13:25 | Lu 3420 fois

PRÉSIDENTIELLE 2017 - Dans un communiqué, le parti Ia Mana Te Nunaa annonce son soutien à Jean-Luc Mélanchon pour l'élection présidentielle.


Crédit :Patrick KOVARIK / AFP
Crédit :Patrick KOVARIK / AFP
Une décision en réaction entre autres, aux nombreux parrainages polynésiens en faveur de Marine Le Pen et au soutien du Tahoeraa à la candidate d'extrême droite. "Face à la tentation du repli identitaire glorifié par le Front National (FN), face à l’idéologie raciste et xénophobe fondée sur l’exclusion de l’Autre sur lequel il prospère, Ia mana te nunaa dit NON au Front National ; Face au constat d’une droite corrompue engluée dans des scandales politico-financiers et de soupçons d’emplois fictifs présumés, Ia mana te nunaa dit NON aux Républicains et à ses affidés de droite", écrit Ia Mana te Nunaa.

Le parti rejoint le programme de la France insoumise : "Ia mana te nunaa n’a cessé de prôner depuis sa création en 1975 l’avènement d’un système politique dans lequel le pouvoir serait effectivement exercé par le Peuple Maohi, pour le Peuple Maohi et non pas confisqué par une caste de dirigeants au service des puissances de l’argent."

Plusieurs propositions de Jean-Luc Mélenchon ont retenu l'attention de Ia Mana Te Nunaa : le parti "rejoint la proposition de M. Mélenchon de rendre inéligible à vie toute personne condamnée pour corruption ainsi que le droit de révoquer un élu fautif en cours de mandat à la demande d’une partie du corps électoral.

- Ia mana te nunaa souhaite comme M. Mélenchon que le droit de vote soit abaissé à l’âge de 16 ans, que l’élection des députés comme des représentants à l’assemblée de Polynésie soit effectuée à la proportionnelle intégrale.

- Ia mana te nunaa est favorable à la suppression du Sénat et du Conseil Économique Social et Environnemental et proposera de supprimer le Conseil Économique Social et Culturel de la Polynésie trop couteux et d’y substituer une assemblée de l’intervention populaire dont la mission sera d’émettre un avis notamment sur l’impact écologique et social des lois.

- Ia mana te nunaa réaffirme son attachement au principe constitutionnel de laïcité, celui de séparation entre l’État et l’Église et adhère aux trois propositions de la France insoumise ! visant à affirmer le principe de laïcité. Ia mana te nunaa est favorable à l’application de la loi de 1905 à la Polynésie.

- Ia mana te nunaa est favorable à l’indépendance des médias, à l’adoption de lois anti-concentration et à leur transformation en coopératives de salariés et lecteurs.

- Jean-Luc Mélenchon reconnaît que l’espace maritime polynésien, 5 500 000 km2, concourt à la puissance maritime de la France et propose la création d’une université internationale des métiers de la Mer. Ia mana te nunaa demandera à M. Mélenchon d’implanter cette université en Polynésie et de faire du fenua Maohi le leader mondial de la recherche et de l’éducation dans le secteur maritime."
 

Rédaction web 

Le communiqué de Ia Mana Te Nunaa en intégralité : 






SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017