SOCIÉTÉ

Hôpital de Taravao : "nous maîtrisons la situation"


Jeudi 11 Juin 2015 à 11:16 | Lu 278 fois

SANTE. Patrick Howell a assuré que tout était mis en oeuvre pour rechercher "activement" des candidats aux postes vacants. Des volontaires pour des "appuis ponctuels" sont également recherchés.


Capture d'écran vidéo
Capture d'écran vidéo
Ce jeudi en session administrative, interrogé sur la situation de l'hôpital de Taravao, le ministre de la Santé s'est voulu rassurant. Malgré le manque de médecins urgentistes, le service reste ouvert.  "Le service d'accueil des urgences est bien ouvert et il fonctionne", a assuré Patrick Howell. 
"L'effectif habituel est de 4 médecins en poste", a expliqué le ministre. Sur les 4 médecins urgentistes, l'un a démissionné, l'autre est en congé, et lundi, trois arrêts maladies ont été déposés, selon Patrick Howell. Il ne reste donc qu'un seul médecin urgentiste. Un médecin itinérant aurait été mobilisé pour des remplacements annuel remplacements, ainsi qu'un médecin exerçant en dispensaire.
Pour la période du 8 au 12 juin, une permanence paramédicale est assurée par deux infirmiers. De 
7h30 à 15h 30, ils peuvent faire appel aux médecins généralistes. Et de 15h30 à 7h30, une "présence médicale est assurée aux urgences", précise le ministre de la Santé. 
Patrick Howell a assuré que tout était mis en oeuvre pour rechercher "activement" des candidats aux postes vacants. Des volontaires pour des "appuis ponctuels" sont également recherchés.
Cependant, "l'offre de soins permanente dont bénéficient les habitants de la Presqu'île ne se résume pas à l'offre hospitalière", rappelle Patrick Howell. "Une dizaine de médecins généralistes résident et exercent à Taravao", indique le ministre de la Santé. Ces médecins "participent à la permanence des soins" mise en place par le conseil de l'Ordre des médecins "de jour comme de nuit", affirme-t-il. 

En ce qui concerne les sorties, les deux ambulances de l'hôpital sont "tombées en panne simultanément". L'une devrait être remise en service d'ici peu, l'autre plus tard. Mais le ministre annonce cependant l'achat d'un nouveau véhicule.
Patrick Howell espère que l'hôpital pourra reprendre un mode de fonctionnement normal la semaine prochaine, si aucun arrêt de travail n'est prolongé. "Nous maîtrisons la situation", a conclut le ministre. 
 


Tags : santé, Taravao





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 11:38 Huit lettres pour montrer sa solidarité

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard