MONDE

Harold Martin condamné à de la prison ferme


Mardi 10 Novembre 2015 à 11:12 | Lu 563 fois

NOUVELLE-CALÉDONIE -L'ancien président du Caillou a été condamné cette semaine dans le cadre de l’affaire de l’attribution du marché de la défiscalisation de la 3G.


Crédit : Les Nouvelles calédoniennes
Crédit : Les Nouvelles calédoniennes
Harold Martin, ancien président de Nouvelle-Calédonie, Jean-Marc Bruel, défiscalisateur, et Thierry Granier, commissaire aux comptes, étaient jugés la semaine dernière au Caillou dans le cadre de l’affaire de l’attribution du marché de la défiscalisation de la 3G, un marché de 3,2 milliards de Fcfp en 2010. Harold Martin était à l'époque président conseil d’administration de l’OPT en Nouvelle-Calédonie.

Ce lundi, le tribunal correctionnel de Nouméa a rendu son verdict : Harold Martin a été condamné à deux ans de prison, dont un avec sursis, et 5 ans d'inéligibilité. Jean-Marc Bruel à l'origine du projet de défiscalisation,a été condamné à trois ans de prison, plus une amende de 9 millions de Fcfp avec interdiction définitive d’exercer. Thierry Granier, écope quant à lui de six mois de prison assortis du sursis. Tous sont solidairement condamnés à verser 97 millions de Fcfp d’indemnités aux parties civiles, à savoir l’OPT, le syndicat SFAO OPT, la Fédération des fonctionnaires et la Société Générale qui, avec la société I2F du défiscalisateur Yves Dorner, présentait l’offre concurrente de celle de la Calédonienne d’ingénierie de Jean-Marc Bruel, détaillent Les Nouvelles calédoniennes..
 
 







Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 4 Décembre 2016 - 09:26 Gotlib ne nous fera plus rire

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard