SOCIÉTÉ

Grippe : l'épidémie toujours en cours


Lundi 2 Octobre 2017 à 17:02 | Lu 1258 fois

SANTE - Le bureau de veille sanitaire recense encore des cas de grippe. L'évolution reste modérée mais l'épidémie est encore en cours.


Photo d'illustration. crédit : pher:	Negative Space / StockSnap.io
Photo d'illustration. crédit : pher: Negative Space / StockSnap.io
112 cas de grippe ont été signalés ces dernières semaines selon le dernier bulletin de veille sanitaire. L'évolution du nombre de cas reste modérée, mais l'épidémie de grippe est toujours d'actualité. 
Le Bureau de veille sanitaire recommande de :
- Tenir les personnes fragiles (âgées, en ALD, obèses, femmes enceintes) à distance des personnes malades
- Éternuer dans sa manche ou en se couvrant la bouche
- Se moucher dans un mouchoir à usage unique, puis le jeter à la poubelle
- Se laver les mains fréquemment, notamment après avoir éternué ou s’être mouché.

Pas de baisse non plus pour les cas de dengue. Ces dernières semaines, 29 cas ont été confirmés à Tahiti, Raiatea, Nuku Hiva et Rangiroa. 41% étaient des enfants de moins de 15 ans. 2 ont été hospitalisés. 
Pour lutter contre la dengue, les autorités sanitaires rappellent l'importance : 
- d'éliminer les gîtes larvaires "en supprimant ou protégeant toute zone de stagnation d’eau douce une fois par semaine"
- d'utiliser des moyens de protection individuelle : répulsifs antimoustiques, moustiquaires…

Le Bureau de veille sanitaire souligne l"importance de se protéger de la dengue de type 2. En Polynésie Française, la dernière épidémie liée au sérotype 2 date de 1996, puis ce sérotype a ensuite circulé jusqu’en 2000. Une grande partie de la population n’est donc pas immunisée contre le virus. La réintroduction du virus au Fenua pourrait entraîner une épidémie.
La Polynésie française est actuellement à risque particulier d'introduction de la dengue de type 2 du fait que ce virus circule
dans plusieurs îles du Pacifique, dont la Nouvelle-Calédonie.

La direction de la Santé invite les personnes à consulter rapidement un médecin en cas de fièvre supérieure à 38,5°C
d’apparition brutale et de douleurs musculaires et articulaires. La consultation permettra de confirmer le diagnostic et de
déclencher l’ensemble des mesures de lutte contre les moustiques porteurs du virus sur le terrain.
Rédaction web 


Tags : dengue, grippe, santé




SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB