SOCIÉTÉ

Grève à la Brasserie de Tahiti


Lundi 30 Novembre 2015 à 13:31 | Lu 1279 fois

SOCIAL - Si les négociations n'aboutissent pas, certains commerçants risquent de manquer de stock à l'approche des fêtes de fin d'année.


Michael Cowan, délégué syndical Otahi.  Crédit : Tahiti Nui Télévision
Michael Cowan, délégué syndical Otahi. Crédit : Tahiti Nui Télévision
90% des employés des services logistique et techniques de la Brasserie de Tahiti sont en grève depuis ce lundi matin. Deux piquets de grève sont installés, l'un au dépôt de la Punaruu et l'autre à celui de Arue.

Les syndicats Otahi, A ti'a i Mua e O oe To oe rima ont déposé un préavis en fin de semaine dernière. Huit points de revendications ont été inscrits parmi lesquels l'amélioration générale des conditions de travail, plus de reconnaissance, ainsi qu'une prime de polyvalence. "La partie la plus importante c'est la ration, la retraite complémentaire et puis le déplafonnement de la retraite", déclare Michael Cowan, délégué syndical Otahi.  

En ce début de période de fête, ce mouvement de grève illimitée tombe plutôt mal : la majorité des livraisons ont été annulées. "Là il y a eu un bon week-end, c'est la fin du mois, les gens ont beaucoup consommé. Aujourd'hui c'est sûr que les stocks vont se vider, il va falloir réapprovisionner. Cependant, s'il n'y a pas de négociations, je suis désolé pour les commerçants, mais il y aura des problèmes", annonce Michael Cowan. 

Rédaction Web (Interview : Matahi Tutavae)

Michael Cowan, délégué syndical Otahi.








Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard