SOCIÉTÉ

Grève à l'aéroport: "C'est finalement la CPS qui va financer la grève"


Lundi 15 Mai 2017 à 17:25 | Lu 15154 fois

AVIATION - La grève des pompiers se durcit à l'aéroport. Les vols internationaux au départ et à l'arrivée de Papeete ce soir sont annulés. les négociations le syndicat O Oe To Oe Rima à la direction d'ADT sont stoppées. Ce matin pourtant, le conflit social ne perturbait pas trop encore les vols internes.


Crédit photo: TNTV
Crédit photo: TNTV
Les premiers passagers de la journée ont embarqué sans trop de difficulté. Aucun vol n' a été annulé par Air tahiti . Ils sont décalés d'une heure ou deux selon la destination . La grève des pompiers de l'aéroport menace les départs et les arrivées.  Au point que le haut commissariat a ordonné des réquisitions pour assurer un service minimum.  

Si le conflit social n’a pas impacté ce matin  les vols long courrier à l'arrivée,  ce lundi soir, les vols d'Air Tahiti Nui prévus à l'arrivée et au départ ne seront pas opérés.  Faute de personnel suffisant pour assurer la sécurité. Un vol long courrier nécessite  quatre pompiers plus un agent de maitrise.

Eric Dumas, directeur d'ADT, "Pour l'heure, les négociations sont stoppés puisque nous ménageons toutes nos forces pour la reprogrammation des vols en fonction des personnels non grévistes que l'on a".

Si des réquisitions de personnels ont eu lieu, celles-ci se sont révélées infructueuses, "Vu qu'elles ont été contournées au travers d'arrêt maladie notamment, ce qui me fait dire que c'est finalement la CPS qui va financer la grève." déclare non sans humour le directeur d'Aéroports de Tahiti.
 
Sur les 13 points de revendications du conflit, deux points bloquent toujours. Primo, l'accord d'établissement du service de sauvetage et de lutte contre l'incendie des aéronefs, et deuxio, des primes déjà instaurés au salaire de base .

Selon la direction d'ADT. "Ces deux points entrent en contradiction avec la stratégie sociale de l'entreprise puisque l'un des point consiste à créer un accord d'établissement, spécifique aux pompiers, qui va à l'encontre de notre volonté de cohésion et d'unicité de notre société. Puisque nous avons 200 salariés et que les pompiers ne représentent que 32 personnes".
 
Pour Eric Dumas, "Je n'ai aucune raison de créer un accord spécifique pour 15% de l'effectif. (...) il est hors de question de créer un accord qui donnerait des avantages aux uns, que les autres n'auraient pas."

Concernant l'instauration de primes, autre point de revendication,  "Celles-ci sont déjà intégrées dans le salaire de base et aujourd'hui les pompiers souhaitent rajouter ces primes à un salaire qui est censé déjà les prévoir. Il faut savoir que chez nous, aucun pompier ne gagne pas en dessous de 300 000 Fcfp mensuel, et la plupart sont au dessus de 400 000 Fcfp."

Pour Eric Dumas, "On est sur une course au 'toujours plus' et on ne pas cautionner ce type de comportement et prendre en otage la population et tout un territoire pour en avoir toujours plus."

Un durcissement de la grève des pompiers est à craindre. D'autant qu'un autre préavis a été déposé par la CSTP FO cette fois à la direction de l'aviation civile. Elle pourrait être effective demain des 0h avec de probables répercutions  sur l'ensemble des autres aérodromes du fenua.

Info de dernière minute, suite à l'annulation des vols ATN en partance de Papeete, beaucoup de touristes ayant rendu leur chambre, ne savent pas où passer la nuit. Les autorités recherchent en ce moment un endroit où installer des lits afin que ceux-ci puissent y passer la nuit.
 
Rédaction Web Thomas Chabrol et Brandy Tevero







Dans la même rubrique :
< >

PRESIDENTIELLE | SOCIÉTÉ | CHAMPIONNAT DU MONDE DE VA'A | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Bodyboard