SOCIÉTÉ

Grande simultanée de jeu d'échecs avec le champion Adrien Demuth


Samedi 28 Novembre 2015 à 16:01 | Lu 534 fois

PAPEETE - Des enfants à partir de 5 ans mais aussi des adultes se sont confrontés au grand maître international d'échecs, Adrien Demuth.


Adrien Demuth en pleine simultanée d'échecs. Crédit : Tahiti Nui Télévision
Adrien Demuth en pleine simultanée d'échecs. Crédit : Tahiti Nui Télévision
Le grand maître d'échecs Adrien Demuth est en Polynésie. Après un tour des écoles de Tahiti, le jeune homme de 24 ans a participé à une simultanée géante au collège Anne-Marie Javoueh. Des joueurs de tous âges ont affronté le grand maître. Les plus jeunes joueurs avaient 5 ans. "Ici il y a des enfants qui ont 5 ans qui affrontent le grand maître. Nous enseignons le jeu d'échecs dans les écoles à partir de la section des moyens. Donc à 4 - 5 ans, on peut déjà apprendre les bases",  déclare Jean-Pierre Cayrou président de l'association Peremana. 

Adrien Demuth lui aussi a commencé les échecs très tôt. "J'ai énormément joué quand j'étais petit. (...) j'ai commencé à 7 ans à Tahiti. (...) j'ai commencé ici dans le club de Jean-Pierre", confie le champion. "Il faut un maximum d'enfants qui jouent quand ils sont petits pour pouvoir détecter les talents et les faire progresser. Il faut une base importante pour que l'élite soit forte. C’est hyper important qu'ils apprennent tôt", estime Adrien Demuth. 
Et si le jeu d'échecs est souvent associé à une classe sociale aisée, Adrien souligne que "c'est un des jeux qui demande le moins de matériel. On peut se contenter d'un échiquier pour jouer, pour progresser. C'est un jeu populaire qui peut se pratiquer partout". Seule exigence : les échecs demandent de la "réflexion, de la concentration, de la patience (...) C'est une grande part de volonté".  

Adrien Demuth a joué plus d'une centaine de parties ce samedi. Cette simultanée a été l'occasion pour les joueurs du fenua "de rencontrer quelqu'un qui vit sur une autre planète, qui joue des tournois internationaux, qui a l'habitude de rencontrer les meilleurs joueurs du monde", estime Jean-Pierre Cayrou. 


Rédaction Web (Interviews : Manava Tepa)

Adrien Demuth, grand maître international de jeu d'échecs


Jean-Pierre Cayrou président de l'association Peremana.








Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 17:47 200 athlètes marquisiens privés des jeux inter-iles

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard