MONDE

Gotlib ne nous fera plus rire


Dimanche 4 Décembre 2016 à 09:26 | Lu 1275 fois

CARNET NOIR - Marcel Gotlib, l'auteur de BD, père de Gai Luron, de Superdupont, de Pervers Pépère a posé ses crayons pour de bon. Il est mort ce dimanche 4 décembre 2016 à l'âge de 82 ans.


Crédit photo: AFP
Crédit photo: AFP
Gotlib, l'auteur de BD, père de Gai-Luron, de Hamster Jovial et de Pervers Pépère, est mort dimanche à l'âge de 82 ans, ont annoncé à l'AFP les éditions Dargaud.

"La famille de Marcel Gotlib vient de nous apprendre le décès ce jour de Gotlib", a indiqué Dargaud en faisant part de son "immense tristesse". Le dessinateur "est décédé brutalement à son domicile dans les Yvelines", a précisé l'éditeur.

"Les millions de lecteurs ayant appris à rire dans les pages de la "Rubrique à brac", des "Dingodossiers" ou de "Gai-Luron" perdent un humoriste fascinant, un dessinateur virtuose, un touche-à-tout iconoclaste et un ami cher qui parvenait à provoquer le rire à la moindre de ses pages", a ajouté l'éditeur.

"De "Pilote" à "Fluide glacial", il a révolutionné la façon de faire de la bande dessinée, faisant rentrer un non-sens britannique et une irrésistible façon de se moquer de tout dans les foyers français. Marcel Gotlib était un génie, un maître, un ami, et c'est bien la première fois qu'il ne nous fait pas rire", dit encore Dargaud.

A la fois dessinateur et scénariste, Marcel Gottlieb - son nom sera francisé plus tard - était né à Paris en 1934 dans une famille d'origine juive hongroise.

Il a travaillé avec Franquin, René Goscinny, Albert Uderzo et Nikita Mandryka. Avec ce dernier et Claire Bretécher, il a fondé le journal "L'Écho des savanes" en 1972.

Le dessinateur a également lancé sa propre revue en 1975, "Fluide glacial". "Merde, remerde, super merde, Gotlib est mort. Quelle année massacre!", écrit sur son site Fluide glacial, repris récemment par la maison d'édition Bamboo.

"Gotlib a marqué des générations de lecteurs et de dessinateurs par son trait virtuose et son humour loufoque et corrosif", a souligné la ministre de la Culture Audrey Azoulay dans un communiqué.

"Il a fait partie des précurseurs qui ont donné leurs lettres de noblesse à la bande dessinée et montré à quel point l'humour est vital pour notre démocratie", a-t-elle estimé.
 
AFP







Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Novembre 2017 - 16:22 Manushi Chhilar, reine du monde

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017