SOCIÉTÉ

Gaston Flosse définitivement condamné dans l'affaire des emplois fictifs


Mardi 25 Avril 2017 à 12:57 | Lu 9673 fois

JUSTICE - Le Conseil d'Etat a rejeté le pourvoi en cassation de Gaston Flosse, dans l'affaire dite "des emplois fictifs" sous sa présidence.


Photo d'archives: TNTV
Photo d'archives: TNTV
Condamné par la Cour des Comptes en septembre 2016, à rembourser à la collectivité d'outre-mer, avec plusieurs autres mis en cause,  plus de 231 millions de Fcfp et des amendes d'un total d'environ 11.6 millions de Fcfp, pour des affaires d'emplois fictifs, entre 1996 et 2004, Gaston Flosse s'était alors pourvu en cassation.  

Ce mardi le Conseil d'Etat a statué, et selon nos confrères de Polynésie Première,  a rejeté sa demande. De fait, lui et les autres mis en cause, parmi lesquels, des élus locaux et des syndicalistes sont condamnés à rembourser plus de 231millions Fcfp au Pays.

Parmi ceux-ci, on compte, Michel Buillard, Gustave Heitaa, Edouard Fritch, Edwin Tere, René Temaharo, Heifara Parker, Thomas Moutame, Marcelin Lisan, Cyril Legayic, Bruno Sandras, Teotahi Faua, Bruno Taaroamea, Emile Brotherson, Hands Pifao, Robert Hitiaa, Marcelino Teata, Johanes Cridland, Gaston Bernardino, François Asen , Juliette Nuupure et Sylvia Wong Po. Deux des mis en cause sont depuis décédés, il s'agit de Victor Doom et Jacques Vii.
 
Rédaction Web







Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Août 2017 - 15:27 Association recherche surdoués

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB