POLITIQUE

Gaston Flosse a "réaffirmé son soutien au gouvernement"


Mercredi 11 Février 2015 à 11:43 | Lu 186 fois

Interview. Le grand conseil du parti orange a finalement eu lieu hier soir. Les candidatures de Vincent Dubois et Teura Iriti ont été validées.


Hier mardi, dans la soirée, le grand conseil du Tahoeraa a validé la candidature de Vincent Dubois et celle de Teura Iriti pour les prochaines élections sénatoriales. Les précédentes avaient été annulées par le Conseil constitutionnel (lire ici).
"Le grand conseil a validé à l'unanimité notre candidature à Teura Iriti et moi-même. On remercie tous les membres du grand conseil. On est très heureux et reconnaissants de cette confiance", a déclaré Vincent Dubois hier soir, à la sortie de la réunion. "On veut assurer à tous les Polynésiens et à tous les élus que, si on est réélus, on poursuivra le travail qu'on a effectué depuis 4 mois".  Les ex-sénateurs comptent retourner rapidement en campagne pour convaincre les grands électeurs. Leur programme sera "étoffé, amélioré par rapport à ce qui avait été fait précédemment", fort de 4 mois d'exercice au Sénat.
PAr ailleurs, mardi soir, l’UPLD aussi a validé le nom de ses candidats pour les sénatoriales. Il s’agit de Richard Tuheiava et Tauhiti Nena.


Concernant la demande de report du grand conseil (lire ici )et la présence ou non des signataires du document, Vincent Dubois déclare : "Ce soir(hier, NDLR) il y a environ 200 personnes. Normalement le grand conseil est composé d'environ 300 personnes. Sachant aussi qu'il y a beaucoup de représentants, de membres du grand conseil qui habitent dans les archipels, qui n'ont pas pu se déplacer". Puis il reconnait qu'il "manquait certains élus de l'assemblée et les membres du gouvernement". 
La demande de report du grand conseil a cependant été lue à l'ouverture du rassemblement selon Vincent Dubois. Mais pour soutenir cette demande "il aurait peut-être fallut que les signataires soient présents", déclare l'ex-sénateur. La demande a même été "passée au vote et les membres du grand conseil ont décidé de ne pas reporter", explique-t-il. 

Si les relations au sein du parti orange apparaissent donc toujours tendues, Vincent Dubois déclare que Gaston Flosse, président du Tahoeraa, a effectué un discours d'ouverture, "discours d'apaisement". Il aurait transmis une demande de rencontre au président du Pays, Édouard Fritch. Gaston Flosse aurait "réaffirmé son soutien au gouvernement". "Il a réaffirmé son soutien à son président du gouvernement ainsi qu'à l'ensemble des membres du gouvernement", annonce Vincent Dubois. Et il précise : "que ce soit son soutien personnel ou de l'ensemble des membres de l'assemblée". "En tant que chef de partie il est là pour parfois s'assurer et être vigilant que les objectifs de campagne, les objectifs de notre programme soient respectés", conclut-il sur le sujet. 





SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard