POLITIQUE

François Fillon à Gaston Flosse: "notre famille politique a besoin plus que tout d'unité"


Mardi 21 Mars 2017 à 10:14 | Lu 2105 fois

PRESIDENTIELLE - Dans un courrier daté du 13 mars, François Fillon, candidat à la Présidentielle 2017, répond à Gaston Flosse qui souhaitait connaître sa position sur le projet de programme "Tahiti Nui 2030" que lui a envoyé le leader du Tahaoeraa.


Crédit photo: DR
Crédit photo: DR
Pour le candidat Fillon, "La Polynésie française, (...) présente un bilan économique alarmant et ce, malgré une amélioration depuis la crise de 2008." Pointant du doigt le chômage, "notamment des moins de 25 ans qui reste important" et le résultat du modèle économique "en -deçà des attentes", François Fillon estime que "nous devons revoir les relations entre la Polynésie française et la métropole dans un esprit de transparence et de respect des engagements donnés."

Pour ce faire, le candidat à la Présidentielle, dans son programme pour la Polynésie française, "sur lequel je viens d'échanger avec Edouard Fritch (...)", s'engage à réinscrire dans la loi des finances, "le montant des dotations que l'Etat accordait en 2011 à destination en particulier des investissements dans les communes."

Pour le candidat de "Les Républicains", "il est indispensable que l'Etat dans les domaines de compétences du Pays, notamment la santé et l'éducation, soit un partenaire respectueux de la culture et des traditions de la Polynésie française."

Concernant la question statutaire, François Fillon estime que "le statut de 2004, s'il est appliqué avec loyauté permet déjà de garantir à la Polynésie une autonomie effective en assurant pleinement son ancrage au sein de la République." Toutefois précise t-il, "au cas ou un consensus large se dégagerait sur une évolution du statut d'autonomie, je serais un partenaire actif pour y contribuer."

Rappellant que le Tahoeraa est "riche de ses combats contre l'indépendance (...) notre famille politique a besoin plus que tout d'unité face à des partis et des candidats qui n'ont d'autres perspectives pour nos outremers que de rompre le lien qui les unit avec la France."

Rappelons que ce mardi soir se tiendra le grand conseil du parti orange où devrait être annoncé le nom du candidat auquel le Tahoeraa apporte son soutien. Fillon ou Le Pen, lequel des deux remportera les suffrages du parti orange.

Pour l'heure, il semblerait que Marine Le Pen possède un avantage certain sur le candidat de "Les Républicains", car celle-ci a annoncé soutenir le Tahoeraa pour les législatives,  d'autant que François Fillon est soutenu par le Tapura d'Edouard Fritch.

En outre, l'enquète ouverte à l'encontre de François Fillon concernant l'emploi fictif dont aurait bénéficié sa femme se voit élargie d'un nouveau volet  portant sur des faits "d’escroquerie aggravée" et "de faux et usage de faux".

Selon "Le Monde", cette décision fait suite à une deuxième perquisition menée courant mars à l’Assemblée nationale et à l’occasion de laquelle de nouveaux documents ont été saisis. Ces feuilles, signées par Penelope Fillon, comportaient différents calculs d’heures travaillées.
 
Les enquêteurs se demandent si ces calculs ne constituent pas des faux, établis pour justifier a posteriori les salaires versés à l’épouse du député de Paris et conforter la réalité de son travail d’assistante parlementaire.


 
Rédaction Web







Dans la même rubrique :
< >

Mardi 17 Octobre 2017 - 09:55 Jacqui Drollet arrête la politique

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB