POLITIQUE

Forum des îles du Pacifique : l'interview exclusive d'Edouard Fritch


Mercredi 9 Septembre 2015 à 18:17 | Lu 515 fois

PAPOUASIE NOUVELLE-GUINÉE - Le 46e Forum des îles du Pacifique a officiellement débuté ce mardi à Port-Moresby. Edouard Fritch a été le premier a y prendre la parole. Le président a souligné son attachement aux missions et aux objectifs du Forum. A la suite de son discours, il a accordé une interview exclusive à Tahiti Nui Télévision :


Mardi, le président Edouard Fritch a prononcé un discours, en anglais, dans lequel il a demandé, avec humilité, l’intégration de la Polynésie en tant que membre officiel du Forum. En insistant sur la large autonomie du fenua.
"Comme chacun d’entre vous, je suis un Océanien et, en tant que tel, je suis profondément attaché aux valeurs du Pacifique, avec un fort sentiment d’appartenance à la famille du Pacifique. Aujourd’hui, Tahiti est respectueusement candidate au statut de membre à part entière du Forum des îles du Pacifique ", a déclaré le président de la Polynésie française.

Au cours des dernières années, a souligné le président, la Polynésie française a écouté ses voisins et a beaucoup appris, tout en démontrant sa volonté et sa capacité à contribuer à une meilleure coopération régionale."Ce choix n’a pas été fait à la légère, mais il est le fruit d’une mûre réflexion. Après plus de dix années en tant qu’observateur puis membre associé, notre humble conviction est que le temps est venu aujourd’hui, dans une évolution logique, de faire pleinement partie du Forum et que le statut de membre à part entière nous soit ainsi accordé ", a ajouté le président Fritch.

Il a aussi expliqué le “PACT” de Taputapuatea  : la déclaration “Polynesia Against Climate Threats”. L’un des éléments essentiels est de limiter le réchauffement climatique à 1,5 degrés, au lieu de deux comme le souhaitent les pays industrialisés.

"Nous partageons le même ADN et Tahiti a toujours eu une attitude ouverte à l’égard de ses frères du Pacifique. Avec nos moyens, nous avons toujours fait de notre mieux pour agir de manière solidaire avec nos voisins du Pacifique, en particulier quand ceux-ci ont traversé des épreuves", a poursuivi le président, avant de conclure par ces mots : "Nous pensons que le moment est venu d’ouvrir une nouvelle ère dans nos relations et nous sommes prêts à relever ce défi, avec votre soutien".

La candidature de la Polynésie française au statut de membre à part entière du Forum,  sera débattue ce jeudi lors de la Retraite des chefs d’État et de gouvernement du Pacifique.

Juste après son discours, Edouard Fritch a accordé une interview aux envoyés spéciaux de TNTV, Mike Leyral et Brandy Tevero.
 







Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 09:33 Louis Aliot en visite en Polynésie

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard