POLITIQUE

Fonction de médiateur : Teiva Manutahi s'exprime


Mercredi 16 Septembre 2015 à 18:12 | Lu 666 fois

PAPEETE - Teiva Manutahi, le médiateur de la Polynésie française, s'est exprimé mercredi matin. Il répond à la question écrite adressée ce lundi par le groupe UPLD au gouvernement. Les élus s'interrogent sur ses activités en tant que médiateur et sur celles de son service.


Crédit : Tahiti Nui Télévision
Crédit : Tahiti Nui Télévision
Le groupe UPLD à l'assemblée, représenté par Eliane Tevahitua, a transmis ce lundi, une demande au gouvernement concernant le rapport d'activité du médiateur de la Polynésie française ainsi que celle du service. La question écrite est adressée directement à Jean-Christophe Bouissou, qui sera amené à y répondre lors de la première séance de travail de la session budgétaire qui commence ce jeudi.

Dans ce courrier, l'UPLD déclare : "force est de constater que dix-huit mois après sa prise de fonction, les représentants de l'assemblée n'ont toujours pas reçu le rapport annuel d'activité du médiateur ni constaté l'existence d'un site internet dédié."
Ce mardi, le médiateur s'est exprimé sur ce point et il affirme que" le service du médiateur a envoyé le rapport d'activité au président du Pays dès le début du mois de mai, qui l'a transmis au président de l'assemblée. Le président de l'assemblée a transmis le rapport de l'activité de l'assemblée lundi dernier. Et je suis dans le rapport d'activité de l'assemblée. Ils posent la question ... Ça veut dire qu'ils n'ont pas lu le rapport ..."

Des questions étaient aussi posées sur l'activité du service, ainsi que sur son coût de fonctionnement en 2014 et celui prévu pour 2015. Le médiateur répond "les crédits affectés au secrétariat général, l'année dernière sont de l'ordre de 3 millionsCette année, 8 millions pour le fonctionnement. Vous voyez bien que c'est le service qui coûte le moins cher à l'administration. Et pourtant, nous avons traité plus de 1400 dossiers, rencontrés plus de 1400 personnes et rendu une réponse par voie de courrier à plus de 800 personnes."

Teiva Manutahi devrait porter plainte pour diffamation contre le groupe de l'UPLD. Il déclare avoir adressé à son tour, ce mercredi matin, une question au président de l'assemblée concernant les activités du groupe UPLD.
Rédaction Web ( Reportage Manava Tepa)

Interview de Teiva Manutahi, le médiateur de la Polynésie française









Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:10 Edouard Fritch rencontre les maires

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard