POLITIQUE

Flosse-Fritch : une journée entière de discussions


Vendredi 20 Février 2015 à 18:09 | Lu 597 fois

Assemblée. "Les élus de la majorité se sont exprimés pour clairement dire leur soutien aux actions du gouvernement", a déclaré le porte-parole du gouvernement.


Crédit : Tahiti Nui Télévision
Crédit : Tahiti Nui Télévision
La rencontre entre Edouard Fritch, Gaston Flosse, les membres du gouvernement et les élus Tahoeraa a débuté vers 10 heures ce vendredi. Elle ne s'est terminée que sept heures plus tard.  

Il s'agissait de la première rencontre officielle entre l'ancien président du Pays et son successeur depuis l'arrivée d'Edouard Fritch au poste de président de la Polynésie.  Ce vendredi matin, Edouard Fritch s'est déplacé à pied de la présidence à l'assemblée, accompagné de son gouvernement et des députés Maina Sage et Jean-Paul Tuaiva. Une accolade amicale devant les caméras, l'image du jour, a amorcé cette journée qui devaient être placée sous le signe de l'apaisement. 

A la sortie de la longue réunion, pas de déclaration officielle des deux hommes. Le porte-parole du gouvernement, Jean-Christophe Bouissou, a joué son rôle. "J'ai posé la question au président Edouard Fritch. Il a souhaité que je vienne parler au nom du gouvernement. C'est ma fonction", a-t-il déclaré aux journalistes. Rassurant, il a expliqué que la réunion s'était terminée de manière positive : "les gens avaient le coeur léger. On se sentait bien. Certains ont parlé très librement, très ouvertement. Nous allons nous rencontrer de nouveau. Ce n'est pas la première et la dernière réunion. Il y en aura d'autres. Peut-être la semaine prochaine."

Mais Jean-Christophe Bouissou l'admet : au départ, les discussions étaient "tendues". "C'est de la rhétorique que d'exprimer sa position. Les deux présidents ont pu le faire. D'autres ministres ou représentants se sont aussi exprimés." Une rencontre "nécessaire" et qui était souhaitée par les deux parties, rappelle le porte-parole du gouvernement.
Au final, "je n'irais pas jusqu'à dire que c'est le grand amour" entre les deux hommes avoue en riant Jean-Christophe Bouissou. Mais "c'est bien parti pour que, au moins, les hommes se rencontrent".

Sur ce qui inquiète le plus la population, et notamment les chefs d'entreprise -l'avancée des dossiers-, "les élus de la majorité se sont exprimés pour clairement dire leur soutien aux actions du gouvernement", a déclaré le porte-parole. "On verra dans les jours qui viennent s'il n'y a pas d'autres perturbations..."  
 





SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard