SOCIÉTÉ

Ferme aquacole, où en est-on ?


Mardi 28 Juin 2016 à 17:04 | Lu 1465 fois

Le projet de ferme aquacole prévu à Hao continue de se mettre en place. Voici, selon les informations révélées par la Présidence, le détail de l'avancée du projet.


Ferme aquacole, où en est-on ?
Le 3 juin dernier, le Pays a accordé à la société Tahiti Nui Ocean Foods (TNOF), le permis de terrassement du site de 32 hectares dédié à la ferme aquacole. Le 16 juin, le Pays a accordé un second permis, celui de la construction de la base de vie du chantier. Actuellement, les techniciens de TNOF et ceux du Pays collaborent pour permettre la délivrance du troisième et dernier permis de construire. Ce dernier devrait être émis avant le 15 septembre prochain.  

Concernant l'accès au site, le Pays engagera dans les prochains jours des travaux afin de finaliser la construction de la route de contournement du site et de la digue de protection côté océan.  Des travaux dont le montant s'élève à 350 millions Fcfp.

Un projet dantesque

Les dimensions de la ferme aquacole de Hao la placent parmi les fermes les plus importantes au niveau mondial. Le projet aquacole est installé sur une emprise foncière de 32 hectares. Il comprend des salles d’écloserie réparties sur 1,2 hectares, une dimension que peu d’écloseries au monde peuvent égaler.

Le site comprendra aussi des bassins de pré-grossissement en extérieur, des salles de traitement des poissons à commercialiser, une usine de fabrication d’aliments, un laboratoire d’analyses et de recherche appliquée, des hangars de stockage, des installations de production d’énergie durable, de production d’eau potable, de traitement des eaux usées.

Dix polynésiens intégrés au projet

Le gouvernement Fritchet le président de TNOFWang Cheng se sont mis d'accord pour faire partir, dès septembre 2016, une promotion de 10 Polynésiens en formation à Shanghai. Cette formation se fera en partenariat avec le département aquaculture de l’Université de l’Océan de Shanghai. Les Polynésiens sélectionnés devront avoir un niveau universitaire supérieur à Bac+2, parler Anglais, et être motivée pour travailler à Hao dans les métiers de l’aquaculture.  Une procédure d’appel à candidatures sera lancée très prochainement afin de sélectionner les candidats.

Les frais de cette formation seront pris en charge en partie par le Pays et en partie par TNOF. Pour cette première promotion, le Pays consacrera un budget de 5,5 millions Fcfp. D'autres formations devraient suivre.
 
Rédaction web







Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 17:47 200 athlètes marquisiens privés des jeux inter-iles

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard