SOCIÉTÉ

Faute de budget, le centre Heimanava ferme ses portes


Jeudi 21 Août 2014 à 18:07 | Lu 856 fois

HANDICAP. Il n'existe plus de structure d'accueil pour les enfants trisomiques.


Après 10 ans de bons et loyaux services pour les enfants porteurs de trisomie 21 à Tahiti, le centre Heimanava ferme ses portes à la fin du mois d'août. Le ministère de la Solidarité a tranché, il doit faire des économies.
Le centre Heimanava accueille une douzaine d'enfants âgés de 3 à 12 ans. Dans un mois il redeviendra une simple maison à louer. Mais ce jeudi 21 août, l'établissement était déjà vide. Dans l'incompréhension, aucun parent n'a déposé son enfant. Tous sont encore sous le choc!
Averti depuis plusieurs mois de la nécessité de faire des économies, le fare Heimanava a proposé au Pays un plan de restructuration des deux centres. Mais cette proposition lui a été refusée.
Mais le problème est qu'il s'agit du seul centre de Polynésie française spécialisé en trisomie 21. Les enfants y trouvent un suivi adapté à leur handicap. Le pays leur propose d'intégrer les IIME (Institut d'insertion médico-éducatif).
La fermeture de ce petit centre laisse l'avenir du centre Papa nui pour adolescents trisomiques, incertain. L’association Fare Heimanava ne baisse pas les bras pour autant. Elle prévoit l'ouverture d'un centre pour les plus de 20 ans. Elle a donc plus que jamais besoin du soutien de la population (accédez à leur page Facebook).







Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard