POLITIQUE

Fakarava : une réglementation des croisières pour préserver l'environnement


Lundi 2 Novembre 2015 à 15:38 | Lu 789 fois

CONSEIL DES MINISTRES - L’atoll de Fakarava, classé par l’Unesco en zone de réserve de la biosphère, est de plus en plus fréquenté par des paquebots de croisières.


Le pilotage maritime est une assistance donnée au commandant d'un navire pour la conduite des navires à l’entrée, à la sortie et à l’intérieur des ports, rades et lagons de la Polynésie française où le pilotage est obligatoire. Cette prestation est un service public assuré par des pilotes professionnels regroupés en station de pilotage.
 
Jusqu'à présent, les zones de pilotage obligatoire étaient constituées des ports, rades et lagons des îles de Tahiti, Moorea (îles du Vent), Huahine, Raiatea, Tahaa, Bora-Bora (îles Sous-le-Vent) et Rangiroa (Tuamotu).
 
L’atoll de Fakarava, classé par l’Unesco en zone de réserve de la biosphère, est de plus en plus fréquenté par des paquebots de croisières en raison des caractéristiques de son milieu naturel remarquable.
 
De fait, les compagnies maritimes sollicitent la présence d’un pilote maritime à bord du navire afin que le commandant puisse bénéficier d’une assistance appropriée compte tenu des contraintes environnementales voire météorologiques, comme l'avait proposé la commission technique de la "station de pilotage Te Ara Tai".
 
Le maire de Fakarava, informé du projet portant obligation de pilotage à Fakarava ainsi que de la création de zones dédiées pour les paquebots de croisière touchant cet atoll, a émis un avis favorable.
 
En conséquence, le Conseil des ministres a adopté une modification de l'arrêté n° 962/CM du 12 septembre 1996 modifié portant le règlement local de la " station de pilotage Te Ara Tai " de telle sorte que l’atoll de Fakarava soit reconnu réglementairement comme une zone de pilotage maritime obligatoire.
 
Cette mesure sera accompagnée par la création d’une zone de mouillage exclusive dédiée aux paquebots afin de limiter les mouillages anarchiques répétés de nature à porter atteinte aux fonds marins du lagon de Fakarava.

Compte-rendu du conseil des ministres :

- Cession de terrains militaires à la Polynésie française : point d’avancement du dossier
Formation de guide de randonnée pédestre 
Soutien au CAGEST 
Subventions aux fédérations et associations sportives 
Développement de la croisière : Fakarava zone de pilotage maritime obligatoire
Subvention en faveur de la Fédération tahitienne de natation
Subvention en faveur du comité polynésien de la ligue nationale contre le cancer
Subvention en faveur de l’Association des diabétiques et obèses de Polynésie française
Mobilisation pour la COP21 « Porinetia : faisons entendre notre voix !»
Candidature du Paysage culturel de Taputapuātea
Programme de formation et de suivi des sites de pontes et des migrations des tortues marines en Polynésie française

compte_rendu_du_conseil_des_ministres___lundi_2_nov__2015.docx Compte rendu du Conseil des ministres du 2 novembre  (249.92 Ko)







SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard