SOCIÉTÉ

Evasanée depuis Niau, elle devient SDF à Tahiti


Dimanche 25 Octobre 2015 à 17:53 | Lu 11735 fois

SOCIAL - Un couple de Niau, dont la femme a été évasanée vers l’hôpital de Taaone, dort dans les rues de Papeete depuis 6 mois. Toutes les structures d’accueil, dont l’hospitel ou le centre d’hébergement pour sans domicile fixe de Tipaerui sont saturées. Retrouvez le témoignage poignant de Hiva...


Crédit : Tahiti Nui Télévision
Crédit : Tahiti Nui Télévision
Hiva a été évasanée à Tahiti pour recevoir les  soins nécessaires pour sa polyneuropathie sévère. Depuis leur arrivée, avec son mari, ils n’ont pas d’autres recours que de vivre aux abords des routes
"Ce sont les médecins de l'hôpital qui m'ont demandé de venir sur Tahiti parce que j'avais des visites. Quand je suis arrivée à Tahiti, je suis tombée de haut... aucune voiture n'est venue me récupérer à l'aéroport. Et il n'y a pas eu de prise en charge pour un hébergement pour moi. " explique-t-elle.
 
Ce couple autrefois SDF, s’était pourtant promis de ne plus dormir dans les rues de Papeete. La devanture du marché de Papeete est devenue leur territoire.  Vers 17h,  leurs camarades de patience attendent le bus pour rejoindre le centre d’hébergement de Tipaerui. 
Mais Hiva et Didier n’ont pas cette opportunité. Le refuge est saturé depuis longtemps. Et il n’y a pas de lit médical adapté pour accueillir une personne atteinte d’une polyneuropathie sévère.
 
Thierry, un éducateur du club de prévention spécialisée tente de leur venir en aide mais pour le moment sans succès. Il témoigne :" elle là ça fait 6 mois et elle rentre le 1er novembre ... mais elle va revenir ... Et elle va revenir pour se retrouver encore dans la rue ? Je pose la question à tout le monde et en premier au gouvernement . On fait quoi ? on la laisse comme ça ? ce n'est pas la seule ..."
 
Le soir, Didier pousse le fauteuil de Hiva pour trouver un endroit ou dormir dans les rues de Papeete. Ils dorment parfois à la belle étoile avec comme toile de fond des yachts de luxe. 
Hiva rêve de retrouver une vie paisible. Une vie, avec un toit et un environnement serein qu’elle a construit avec son mari à Niau.
 
Rédaction web (Reportage de Esther Parau Cordette et Mata Ihorai)


Le témoignage complet de Hiva








Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 17:32 L'hôpital du Taaone aura bientôt une chapelle

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard