SOCIÉTÉ

Etat de calamité naturelle : des embauches prévues pour reconstruire


Lundi 14 Décembre 2015 à 18:36 | Lu 952 fois

INVESTISSEMENTS - Ce lundi, lors de sa tournée avec le haut-commissaire à Papenoo et Tiarei, le président du Pays a confirmé la décision du conseil des ministres de déclarer l’état de calamité naturelle pour les communes de Mahina et de Hitia'a O Te Ra. L'assemblée de Polynésie a aussi été convoquée ce jour pour une modification budgétaire.


De fortes pluies se sont abattues sur les communes de Mahina et Hitia’a O Te Ra ce samedi. Ces fortes précipitations ont causé de multiples dégradations aux infrastructures routières et fluviales. Les masses d’eau, de matériaux boueux et de débris végétaux ont arraché les protections de berges faites d’enrochements. Les arbres abattus et déracinés, ainsi que divers autres apports ont constitué des embâcles au niveau de nombreux ouvrages hydrauliques sur la RT2 et sur les rivières concernées. Les eaux sortant des lits de rivière ont alors inondé les chaussées et créé d’importants dégâts.
 
Le président, le ministre de l’Équipement et le ministre du Logement se sont rapidement rendus sur place afin de superviser et de coordonner les moyens mis en œuvre pour faire face aux conséquences des intempéries. Deux ponts sont à reconstruire, notamment celui qui mène au site des trois cascades. La culée Ouest du pont d’Onohea s’est affouillée : une des voies de circulation a dû être fermée.
 
Une première estimation des travaux de réparation des infrastructures s’élève à 600 millions Fcfp, à imputer sur le budget du compte d’aide aux victimes des calamités (CAVC) section investissement. Soit 200 millions Fcfp pour les travaux d’intervention sur ouvrages routiers et 400 millions Fcfp pour les travaux d’intervention de défense contre les eaux .
 
Les interventions de nettoyage ont débuté dès samedi par la mobilisation des moyens de la direction de l’Équipement renforcés par ceux des entreprises privées. Elles se poursuivront cette semaine.
 
Le coût des interventions de nettoyage des équipements publics de la direction de l’Équipement à imputer au CAVC (section fonctionnement) s’établit à 95 millions Fcfp. Soit 35 millions Fcfp dédié au réseau routier et 60 millions Fcfp pour la protection contre les eaux.
 
Le recensement provisoire, sur les différents sites concernés, fait état de 61 maisons détruites et 98 maisons fortement endommagées. Afin de répondre aux besoins en réparation et en reconstruction des habitations, une demande de financement évaluée à 1 milliard Fcfp a été sollicitée sur le compte CAVC (compte d’aide aux victimes des calamités).

Édouard Fritch indique que : "dès lundi de la semaine prochaine, nous aurons besoin d'une modification budgétaire pour isoler le milliard 300 millions dont nous aurons besoin en urgence aujourd'hui pour procéder aux réparations (...) les communes concernées, nous font la demande aussi d'embauche de personnes qui viendraient aider comme les militaires aujourd'hui. Pour aider les familles à dégager tous les détritus qui traînent autour des maisons. Ce sont des choses qui ne peuvent pas être réalisées par les engins. Nous envisageons l'embauche d'une centaine de CDD sur les deux communes. Ils pourraient assister les familles pendant 3 mois... pour retrouver un logement digne de ce nom."
 
Rédaction web ( avec communiqué )
 

Interview d'Edouard Fritch, le président de la Polynésie française


Les autres sujets abordés en conseil des ministres :

> Dégâts suite aux intempéries du 12 décembre à Mahina et Hitiaa O Te Ra : arrêté déclarant l’état de calamité naturelle
Location de lots dépendant du lotissement agricole «Marumarutua» à Taiarapu-Est 
> Convention entre le Pays et le CSA
> Projet de loi du Pays portant modification de la partie législative du code de commerce relatifs aux soldes 
> Indice des prix : baisse de 0,5% en novembre
> Index du Bâtiment et des travaux publics : stabilité en novembre
> Transfert de gestion de la gare maritime de Uturoa
> Conseil pédagogique et comité d’éducation à la santé et à la citoyenneté
> Organisation de la 41ème conférence de l’Alliance Maritime de Transport du Pacifique (PMTA) à Tahiti
> Actualisation des termes de référence du SAGE polynésien
> Etude comportementale des requins sur le site touristique du "ray feeding" de Tiahura à Moorea en Polynésie française
Préservation de la faune aviaire et de la flore endémique terrestre de Polynésie française

Le communiqué en intégralité : 
Modalités de mise en service et d’exploitation des installations classées pour la protection de l'environnement

compte_rendu_du_conseil_des_ministres___seance_lundi_14_decembre_2015.docx Compte rendu du Conseil des Ministres du 14 decembre  (254.37 Ko)








Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 4 Décembre 2016 - 14:43 La Reine des Neiges truste les rayons

Samedi 3 Décembre 2016 - 13:07 Le Taaone fait son Téléthon

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard