FAITS DIVERS

Erreur médicale : le CHPF devra verser plus de 9 millions de Fcfp à un patient


Mardi 10 Mars 2015 à 16:42 | Lu 3549 fois

Tribunal administratif. La décision a été rendue publique.


Le tribunal administratif de la Polynésie française a rendu publique une décision condamnant l'hôpital de Taaone à indemniser un patient à hauteur de plus de 9 millions de Fcfp. L'homme a en effet été victime d'une erreur médicale.
En août 2008, le patient a subi une opération pour l’enlèvement d’une hernie discale. Mais le chirurgien a opéré  "à un niveau de vertèbres différent de celui qui était concerné". L'homme, professeur des écoles, aurait dû reprendre ses fonctions au mois d'août suivant, mais a dû être placé en congé durant plus de trois ans... avant d’être contraint de prendre sa retraite pour raisons de santé.

Les examens de contrôle ont permis de révéler l'erreur du chirurgien.  "L'intervention avait été réalisée "à un niveau en dessous de ce qui était prévu" du fait d’un bloc vertébral C2-C3, malformation congénitale "décrite à de multiples reprises sur les examens d’imagerie successifs", qui avait échappé à l’attention du chirurgien, aboutissant à un décompte erroné des vertèbres pour le repérage du disque à traiter", note le tribunal administratif. 

Aujourd'hui mardi, le centre hospitalier de la Polynésie française a été condamné à verser au malade une indemnité de 9 535 800 Fcfp ainsi que 150 000 Fcfp "au titre de l'article L.761-1 du code de justice administrative. 
Le CHPF devra également verser une somme de 330 983 Fcfp à la caisse de prévoyance sociale (CPS) en remboursement de ses débours. Cette somme portera intérêt à compter du 8 décembre 2014.
 






Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard