MONDE

Equateur : au moins 235 morts dans le pire séisme en près de 40 ans


Dimanche 17 Avril 2016 à 10:38 | Lu 1702 fois

DRAME - L'Equateur a été frappé samedi par un terrible seisme de magnitude 7,8, le pire qu'ai connu le pays ces 40 dernières années. Un bilan, encore provisoire, faisait état dimanche d'au moins 235 personnes décédées et plus de 1500 blessés. Des équipes de secours tentaient encore de venir en aide aux rescapés coincés sous les décombres.


LUIS ACOSTA / AFP
LUIS ACOSTA / AFP
A Portoviejo, l'une des villes les plus touchées, des maisons détruites, un marché dévasté, des lampadaires au sol et des débris éparpillés sur les trottoirs témoignent de l'ampleur de la secousse. "C'était horrible, c'est la première fois que je ressens un séisme comme celui-ci, (...) j'ai cru que ma maison allait s'effondrer", témoigne Bibi Macontos, une habitante de 57 ans encore sous le choc.
 
A Guayaquil, pourtant à près de 400 kilomètres au sud de l'épicentre, "on a énormément ressenti le tremblement de terre", a raconté Oscar Alava, un ingénieur de 41 ans. Mais "grâce à Dieu, il ne nous est rien arrivé. C'est le chien qui nous a avertis en aboyant". Dans ce port de plus de deux millions d'habitants, un homme est mort écrasé dans sa voiture après l'effondrement d'un pont, tandis qu'une fillette a péri quand le toit d'un centre commercial s'est partiellement affaissé.
 
A Manta, ville proche de l'épicentre, "Les maisons se sont écroulées, les réverbères sont tombés, les gens sont complètement désespérés, il y a des gens enterrés sous les décombres", a dit Miriam Santana, 40 ans, employée de maison.
 
Le tremblement a également été ressenti à Quito, la capitale, où Cristina Duran, 45 ans, racontait s'être réfugiée dans l'encadrement d'une porte pour se protéger des vitres volant en éclats. "J'étais affolée et je voulais seulement que ça s'arrête".
 
"Mon Dieu, c'est le séisme le plus long et le plus fort que j'aie jamais ressenti de toute ma vie. Pendant un bon moment, j'ai eu le tournis (...) Je voulais sortir en courant dans la rue, mais je ne pouvais pas", s'écrie Maria Torres, 60 ans.

Le vice-président Jorge Glas a donné, au cours d'une conférence de presse, un nouveau bilan de 235 morts et 1.557 blessés, précisant que plus de 189 répliques avaient été enregistrées après la secousse initiale, d'une minute environ. L'état d'exception a été décrété. Le président Rafael Correa a annoncé une aide budgétaire d'urgence d'"environ 600 millions de dollars". La chef de la diplomatie de l'Union européenne, Federica Mogherini, a annoncé l'activation du mécanisme européen de protection civile, pour aider ce pays sud-américain. Déjà plus de 14.000 membres des forces de sécurité, 241 professionnels de la santé et deux hôpitaux mobiles ont été dépêchés sur place. Des renforts arrivent de Colombie, du Mexique, du Chili, d'Amérique centrale et d'Espagne.
 
Rédaction web avec AFP







Dans la même rubrique :
< >

Lundi 20 Novembre 2017 - 17:15 Raccordement de Wallis-et-Futuna au haut débit

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017