SOCIÉTÉ

Environnement : un collectif veut faire la "vélorution"


Mercredi 1 Juin 2016 à 09:51 | Lu 692 fois

PAPEETE - Le collectif Vélorution de Tahiti organise un événement dimanche place To'ata. Le but ? Sensibiliser la population à l'utilisation du vélo, un moyen de transport permettant de diminuer la pollution.


Source photo : http://velorution.org/
Source photo : http://velorution.org/
La vélorution, c'est la révolution à vélo : une autre façon d'envisager la ville et de se déplacer, explique le collectif Vélorution de Tahiti dans un communiqué.


Vélorution est un mouvement né au début des années 2000 sous sa forme actuelle. Ces événements ont pour but d'imposer de façon éphémère le vélo en tant que mode de transport prépondérant dans les rues de nos villes. 
Dimanche, le collectif de Tahiti souhaite "interpeller élus, citoyens et industriels sur le fait qu’il existe des alternatives concrètes au transport motorisé individuel, provocateur de nombreuses pollutions directes et autres nuisances indirectes : bouchons et bruit incessants dans le centre-ville, hyper-dépendance aux matières premières fossiles, dérèglement climatique, violences routières envers les usagers les plus faibles, éloge d’une société de démonstration de soi par la consommation", explique Vélorution de Tahiti. 
Une balade de 45 min sera organisée dans les rues de Papeete, "là où la voiture est reine, pour y imposer nos amis à deux roues".
 
Le collectif met en avant les nombreux avantages de rouler à vélo :  "assainissement du corps et de l’environnement, baisse générale de la vitesse du trafic et donc des violences routières, décroissance de nos besoins en énergie, rapprochement social"...
 
Vélorution de Tahiti espère que la mairie de Papeete effectuera des aménagements pour permettre l'utilisation du vélo en ville. Le collectif note le "manque d’itinéraires cyclables continus, sûrs et généralisés pour se déplacer d'un quartier à l'autre ; une absence de stationnements sécurisés obligeant les cyclistes à attacher leurs vélos sur les arbres, les lampadaires ou le mobilier urbain ; le manque de parkings sécurisés près des centres commerciaux, des administrations, dans le centre-ville."
 
Rédaction Web avec communiqué de presse

PRATIQUE 

"La vélorution"
 
Dimanche 5 Juin
place Toata
A 14h00
A Papeete
Contact : Baptiste Sureau 87 32 48 91

Page Facebook :  Vélorution Tahiti








Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 17:47 200 athlètes marquisiens privés des jeux inter-iles

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard