SOCIÉTÉ

Entreprises : les prêts Bpifrance opérationnels avant septembre


Vendredi 27 Février 2015 à 11:34 | Lu 279 fois

Métropole. Jean-Christophe Bouissou a rencontré vendredi matin au siège de Bpifrance, Joël Darnaud et Martial Rozier, respectivement directeur exécutif en charge du financement et directeur de l’offre produits de l’établissement bancaire, ainsi que François Parmantier, directeur adjoint chargé des Outre-mer de l’Agence française de développement (AFD).


crédit : présidence de la Polynésie française
crédit : présidence de la Polynésie française
Le ministre de la Relance économique, du Tourisme et des Transports aériens internationaux, de l’Industrie, du Commerce et des Entreprises, Jean-Christophe Bouissou a rencontré vendredi matin au siège de Bpifrance, Joël Darnaud et Martial Rozier, respectivement directeur exécutif en charge du financement et directeur de l’offre produits de l’établissement bancaire, ainsi que François Parmantier, directeur adjoint chargé des Outre-mer de l’Agence française de développement (AFD). Les discussions ont permis d’avancer sur la mise en place de prêts Bpifrance en Polynésie française. Le produit bancaire sera opérationnel avant septembre. 
 
"Une convention est en cours de rédaction et sera signée au mois de juin. Cette garantie m’a été donnée. Cela nous permettra de proposer rapidement aux petites et moyennes et aux très petites entreprises polynésiennes, un nouveau produit très attendu", s’est réjoui Jean-Christophe Bouissou, au sortir de la réunion.
 
"Il y a une vraie volonté de proposer des produits qui correspondent aux besoins et à la spécificité des entreprises polynésiennes, en particulier les TPE qui souhaitent se développer mais rencontrent des problèmes de financement et de trésorerie. Nous avons les bons interlocuteurs et nous allons aboutir rapidement", a pour sa part assuré Joël Darnaud.
 
 
Le directeur exécutif de la banque a précisé que l’idée n’était pas "de créer une antenne en Polynésie française, mais de s’appuyer sur des opérateurs déjà sur place, en particulier la Sofidep et la Sogefom (organisme de garantie de l’AFD)".
 
Le Pays et la Sogefom abonderont à parité, un fond de garantie de 240 millions Fcfp, qui permettra à Bpifrance de mettre à disposition des entreprises polynésiennes plus d’1 milliard Fcfp de prêts participatifs, d’une durée de cinq ou sept ans. Ces derniers seront consentis dans un certain nombre de domaines jugés prioritaires, incluant notamment les besoins immatériels qui ne sont habituellement pas pris en compte par les banques.
 
 
"La Sofidep sera notre interlocuteur. Elle étudiera les dossiers et nous communiquera les éléments par correspondances électroniques, de manière à ce que nous puissions prendre les décisions et mettre en place les crédits rapidement", a développé Joël Darnaud.
 
Le prêt Bpifrance s’ajoutera aux dispositifs de soutien aux entreprises polynésiennes déjà mis en place sur le fenua."L’ensemble de cette gamme de produits, avec un système de guichet unique via la Sofidep, permettra aux entreprises de se développer et d’avoir un coup de pouce en cette période de difficultés", a souligné Jean-Christophe Bouissou.
 
La garantie de la mise en place prochaine des prêts Bpifrance conclut une semaine de mission à Paris, jugée très positive par le ministre de la Relance économique. Jean-Christophe Bouissou sera de retour à Papeete ce week-end.
 


Tags : TNTV ECO





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 11:38 Huit lettres pour montrer sa solidarité

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard