SOCIÉTÉ

Entrepreneurs : un projet de loi pour protéger les biens fonciers personnels


Mercredi 3 Février 2016 à 14:10 | Lu 544 fois

CONSEIL DES MINISTRES - Le conseil des ministres propose un projet de loi de Pays afin que les entrepreneurs polynésiens bénéficient de la même protection de leurs biens fonciers personnels qu'en métropole.


Photo d'illustration. crédit : Tahiti Nui Télévision
Photo d'illustration. crédit : Tahiti Nui Télévision
En Polynésie française, les entreprises individuelles représentent la plus grande partie des entreprises créées. Ainsi en 2014, elles constituent 87% des créations pures d’entreprises soit 2163 unités, en hausse de 8 % par rapport à 2013.

Au regard des articles 2092 et 2093 du code civil, les patrimoines personnel et professionnel de l’entrepreneur individuel sont confondus.
Il s’en suit qu’en cas de défaillance de l’entrepreneur individuel pour des dettes qu’il aurait contractées auprès notamment de sa banque ou de ses fournisseurs, ces derniers sont en droit d’agir en justice pour obtenir la saisie de tout ou partie de son patrimoine personnel y compris sa résidence principale.

En 2003, le législateur métropolitain, confronté à la même problématique, a introduit dans le code de commerce des dispositions permettant de protéger l’entrepreneur individuel en permettant de déclarer insaisissables ses droits sur leur résidence principale.
En 2008, cette protection a été étendue aux droits sur les biens fonciers bâtis ou non bâtis.
Enfin, en août 2015, la loi MACRON a renforcé cette protection en consacrant l’insaisissabilité de droit de la résidence principale.

Afin de garantir aux entrepreneurs individuels polynésiens la même protection de leurs biens fonciers personnels, le Conseil des Ministres propose un projet de loi du pays qui insère ces dispositions dans le code de commerce applicable localement.


(Communiqué de presse)

Les autres points abordés en Conseil des ministres : 

> Attribution d’aides au profit d’associations d’agriculteurs

> Convention d'exécution relative aux modalités de concours du Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM)
 
> Adoptions de plusieurs délibérations de l’IJSPF
 
> Point sur l’épidémie de Zika en Polynésie française
 
> Budget primitif 2016 de Te FareTauhiti Nui – Maison de la Culture. 

compte_rendu_du_conseil_des_ministres___mercredi_03_fevrier_2016.docx Compte rendu du Conseil des Ministres - Mercredi 03 février 2016.docx  (241.03 Ko)








Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 16:25 Quand Papeete se prend pour Ibiza

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard