SOCIÉTÉ

Enseignement : des conditions difficiles dans les îles


Jeudi 21 Mai 2015 à 12:32 | Lu 223 fois

Les écoles dans les atolls éloignés de la Polynésie doivent fonctionner dans des conditions parfois très difficiles.


Dans l'école de Fakahina, le mur d'une classe s'est effondré pendant les vacances de Pâque. À Nukutavake le matériel informatique ne fonctionne pas toujours lorsque les enseignants en ont besoin à cause d'un débit très faible.

"On a beaucoup de choses qui ne marchent pas ou ne fonctionnent plus. Nous signalons ces soucis en vain mais il n'y a pas de réponses." affirme Françoise Faua, la directrice de l'école de Nukutavake, après une panne de la climatisation.

"Nous sommes éloignés de Tahiti mais il y a quand même des éléments pour nous rapprocher : les télécommunications, internet, les ordinateurs ou les tablettes." explique le Haut fonctionnaire de la République de la Polynésie, Lionel Beffre. Pour lui, l'utilisation d'internet est un outil indispensable pour permettre aux élèves de s'ouvrir sur le monde. "Il est important y compris et surtout dans les écoles éloignées que ces équipements soient à la disposition des élèves pour qu'ils puissent travailler comme s'ils étaient à Papeete ou à Arue" explique t-il

Dans les établissements scolaires éloignés, le manque de personnel est souvent un problème récurrent. Les enseignants se retrouvent souvent avec plusieurs niveaux dans une classe et certains jouent même le rôle de directeur en même temps que celui de professeur.






Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 10:53 Les animaux ont aussi des droits

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard