FAITS DIVERS

Enfant fauché le 31 : le conducteur placé en détention


Lundi 2 Janvier 2017 à 16:25 | Lu 19413 fois

JUSTICE - Un report d'audience a été demandé. En attendant son procès, l'homme qui a renversé un enfant de 5 ans samedi soir, a été placé en détention provisoire.


crédit : Tahiti Nui télévision
crédit : Tahiti Nui télévision
Le chauffeur responsable de l'accident qui a coûté la vie à un enfant de 5 ans   le soir du réveillon devait être jugé en comparution immédiate ce lundi à 14 heures. Son avocat Me Jourdainne a demandé le report du procès au 23 janvier. Pour Me Gilles Jourdainne, "cela aurait pu arriver à n'importe quel père de famille qui roule et qui voit devant son véhicule un enfant surgir qui était caché par un véhicule sur la chaussée. Malheureusement c'est ce qui s'est passé. C'est la raison pour laquelle, là où on voit un délinquant il y a en fait un automobiliste qui fait face à un imprévu qu'il ne peut pas éviter. C'est en ce sens pour moi que la réponse judiciaire peut paraître très lourde." 

L'homme de 51 ans a été contrôlé avec un taux d'alcool supérieur à la limite autorisée. Mais pour son avocat "le taux était supérieur de 0.4 par rapport au taux délictuel (...) Effectivement il y avait de l'alcool, mais je ne suis pas convaincu que ce soit l'alcool qui soit la cause déterminante de cet accident."
Le prévenu est "effondré" selon son avocat. "C'est quelqu'un qui a eu une vie très dure puisqu'il a déjà perdu une fille. Et là je n'ose pas imagine l'état psychologique qui est le sien actuellement."

Du côté de la famille, l'avocate Me Betty Hayoun explique que "la maman ne tient même pas debout. Elle a vu son enfant mourir dans ses bras. En présence de la soeur de 12 ans, elle a vu son enfant partir comme ça...". La famille espère que l'homme sera condamné. Pour l'avocate la vitesse de la voiture devait être excessive. "Au temple ils ont entendu un très gros choc comme si deux véhicules se percutaient. Ça veut dire que la vitesse devait être excessive. Un 4X4 par rapport à un enfant de 5 ans, on n’aurait pas dû entendre un tel choc", estime Me Hayoun.

Le procureur a demandé l'incarcération du mis en cause, Me Jourdainne aurait préféré qu'il soit équipé d'un bracelet électronique, mais le juge a tranché : l'homme a été placé en détention en vue du procès. 

Un témoin raconte l'accident : "Le petit garçon venait à la messe. Le gars l'a percuté. Il y avait une voiture, il s'est cogné sur l'autre voiture et est tombé. Le mec s'est arrêté, est revenu voir. Quand il a vu que c'était un enfant de 5 ans il a couru dans sa voiture. Il voulait filer. On l'a attrapé, on l'a ramené. Il a dit que c'était sa faute. On lui a dit "regarde ce que tu as fait". Il a dit "pardon, pardon". On lui a dit "c'est trop tard, le petit est en train de s'en aller". (...) 40 minutes après les ambulanciers sont arrivés. Le petit était déjà parti."  

​Un office en hommage à la jeune victime aura lieu mardi à la paroisse de Teroma quartier Paraita. 

Rédaction web avec Sam Teinaore et Jean-Baptiste Calvas

Un témoin raconte







SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017