SOCIÉTÉ

Election Miss France : les soutiens de Hinarere ne s'en remettent pas


Lundi 8 Décembre 2014 à 10:03 | Lu 770 fois

Beauté. Miss Tahiti a été élue première dauphine de Miss France 2015 samedi 6 décembre.


Source Photo : Facebook
Source Photo : Facebook
Dans les 12, puis dans les 5... la Polynésie a retenu son souffle jusqu'au bout de l'élection samedi 6 décembre. Et une nouvelle fois, après Hinarani de Longeaux et Mehiata Riaria, Miss Tahiti, Hinarere Taputu est passée à un cheveu de la couronne. 
Ses soutiens se disent heureux qu'elle ai réussi à porter les "couleurs du fenua" aussi loin. Les félicitations ont fusées de toutes parts. Samedi, le président de l'assemblée de la Polynésie envoyait un communiqué dans lequel il soulignait "le travail exceptionnel qu’elle a réalisé pour parvenir à ce niveau". "Une fois de plus Miss Tahiti est passée très près du titre tant convoité de Miss France. Cette place de première dauphine de Miss France fait néanmoins honneur à la Polynésie française et Hinarere Taputu voit ainsi récompensé un parcours exceptionnel et sans faute qui aurait probablement mérité mieux", écrivait-il.

Mais, pour beaucoup, le résultat "reste un peu en travers de la gorge". Encore plus après la publication des résultats officiels de l'élection : Hinarere est passée à seulement un point du titre. Et sur les réseaux sociaux, ça se déchaîne : Polynésiens ou de métropole, tous expriment leur déception. Sur la page Facebook de l'émission Miss France, on crie au "trucage" : "ça n'existe pas une élection pas truquée", "Miss Tahiti était la plus belle", "pour moi c'est Miss Tahiti la Miss France"... Les messages ressemblent à s'y méprendre à ceux des deux années précédentes. 
Certains posent la question des votes : les Polynésiens ne seraient "pas assez nombreux", et on ne pouvait voter par SMS qu'avec Vini". D'autres se demandent si le fait de devoir organiser la prochaine élection à Tahiti n'a pas un peu "refroidi" le comité Miss France. "C'est sûr qu'organiser l'élection à Tahiti ça coûte plus cher", écrivent les internautes. 

Après deux jours, la colère des fans de Hinarere ne s'est pas estompée. Mais la vahine ne semble pas s'attarder sur les résultats. Sur sa page Facebook, elle félicite la nouvelle reine de beauté, Camille Cerf : "Après un week-end chargé en émotions, j'aimerai adresser mes sincères félicitations à mon amie Camille Cerf qui a été élue Miss France 2015 samedi soir, je te souhaite une très belle année de règne. Je suis fière d'avoir porté haut les couleurs de ma Polynésie durant cette aventure et très heureuse de pouvoir ramener cette écharpe de 1ère dauphine chez moi. Merci à tous, du fond du cœur de m'avoir soutenu et d'avoir cru en moi.
J'ai une énorme pensée pour toutes les autres Miss régionales avec qui j'ai passé un mois de rêve et qui n'ont pas du tout démérité. Je vous embrasse très fort et j'espère sincèrement qu'on aura l'occasion de se revoir", écrit-elle ce lundi matin. 

Miss Tahiti annonce également la date de son retour : Jeudi 11 décembre à 7 heures. Nul doute que les Polynésiens lui réserveront un accueil chaleureux. 
 



Tags : Miss France




Vos réactions

1.Posté par matahere le 08/12/2014 11:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est claire quoi .....Deux fois première dauphine c'était pas normale 3 fois sa l'est encore moins....Ont n'est pas mauvais perdant mais la c'est un peu tirer par les cheuveux....Je sais qu'il y a des votes qui ont été pour les mauvaise personnes.....Sur facebook sa fait le buzz ont vote pour 6 miss tahiti et nos votes vont au autres candidates.....C'est pas normale s 'appelle de la triche....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 11:38 Huit lettres pour montrer sa solidarité

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard