SOCIÉTÉ

Election Miss France 2016 : premier défilé des candidates à Tahiti


Lundi 23 Novembre 2015 à 20:18 | Lu 2440 fois

PAPEETE - Les 31 candidates à l'élection de Miss France 2016 ont défilé à la présidence lundi soir, devant environ un millier de personnes enthousiastes.


Crédit : Karim Mahdjouba
Crédit : Karim Mahdjouba
Lundi soir, les Miss régionales ont défilé en pareu rouge et blanc devant un public acquis à la cause de Vaimiti Teiefitu, Miss Tahiti 2015, déjà l'une des favorites sur les réseaux sociaux.
Malgré l'excitation de ce premier défilé toutes ensemble, certaines candidates ont indiqué leur "peur" de participer à l'élection quelques semaines après les attentats de Paris.
"Si ces attaques ont eu lieu parce qu'il y avait des instruments de musique non conformes à une certaine idéologie, on se dit que des jeunes femmes en maillots de bain, venant de différentes cultures, ce n'est peut-être pas en adéquation avec ces idéologies, donc bien sûr on a peur" a déclaré Camille Cerf, Miss France 2015.
"On est dans un contexte terrible, maintenant on est dans un contexte où il faut continuer à vivre, et je trouve que ces 31 jeunes femmes donnent un message très encourageant pour cette nouvelle génération qui n'a pas envie de plier, qui n'a pas envie d'avoir peur" a ajouté Sylvie Tellier, présidente du comité Miss France.

Les candidates à Miss France vont séjourner une semaine dans des hôtels de Tahiti et Moorea, où elles réviseront leurs chorégraphies et tourneront les portraits diffusés lors de l'élection, le 19 décembre à Lille.

Le même jour, une Tahitienne, Hinarere Taputu, première dauphine de Miss France 2015, représentera la France à l'élection de Miss Monde, à Sanya, en Chine.
Les Polynésiens espèrent vaincre cette année la malédiction des Miss Tahiti à Miss France. Les trois dernières représentantes du fenua, Hinarani de Longeaux, Mehiata Riaria, et Hinarere Taputu, ont été premières dauphines des trois dernières Miss France.
Des défaillances du système de vote ont été dénoncées ces dernières années. Des problèmes de "serveurs saturés" selon Sylvie Tellier, qui sont dus au succès de l'élection et ne sont pas propres à la Polynésie. Les Polynésiens pointent aussi leur faible population par rapport aux régions de métropole, ce qui empêche selon eux leurs candidates de l'emporter.

La Polynésie française a toutefois revêtu quatre fois l'écharpe de Miss France, avec Edna Tepava en 1974, Thilda Fuller en 1980 (qui s'est retirée trois jours après son élection), Mareva Georges en 1991 et Mareva Galanter en 1999.
Mike Leyral

Crédit : Karim Mahdjouba
Crédit : Karim Mahdjouba

Crédit : Karim Mahdjouba
Crédit : Karim Mahdjouba

Crédit : Karim Mahdjouba
Crédit : Karim Mahdjouba

Crédit : Karim Mahdjouba
Crédit : Karim Mahdjouba

Crédit : Karim Mahdjouba
Crédit : Karim Mahdjouba

Crédit : Karim Mahdjouba
Crédit : Karim Mahdjouba

Crédit : Karim Mahdjouba
Crédit : Karim Mahdjouba

Crédit : Karim Mahdjouba
Crédit : Karim Mahdjouba

Crédit : Karim Mahdjouba
Crédit : Karim Mahdjouba








Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 19:01 Le black tropical s'expose au Mayfly Market

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard