SOCIÉTÉ

El Niño : deux scénarios possibles pour la Polynésie


Mercredi 2 Septembre 2015 à 15:49 | Lu 6012 fois

MÉTÉO - Les prévisionnistes ne possèdent pas encore assez d'éléments pour prévoir les conséquences du phénomène. Deux scénarios classiques sont cependant évoqués : une formation de cyclones aux Tuamotu ou une formation de cyclones aux Marquises. Cette dernière possibilité pourrait être inquiétante...


Photo d'archives. crédit :  Alepina Fonua, Facebook
Photo d'archives. crédit : Alepina Fonua, Facebook
L'Organisation météorologique mondiale (OMM), Météo France... tous les spécialistes sont d'accord : un épisode El Niño se prépare, et il sera intense . "C'est un El Niño fort qui est prévu et qui est en train de se mettre en place, d'évoluer, de devenir mature pour les prochains mois. Là, on est en cohérence avec aussi bien l'OMM que nos collègues de Météo France", déclare Victoire Laurent, responsable du bureau d'étude et de la climatologie au sein de Météo France, en charge de la prévision saisonnière. 

Mais quelles seront les conséquences pour la Polynésie ? La population doit elle se préparer ? Victoire Laurent estime pour l'instant ne pas avoir assez d'éléments à sa disposition. "Pour la Polynésie,  El Niño, on l'associe notamment à l'activité cyclonique. Aujourd'hui, on n'a pas suffisamment d'éléments pour annoncer à la population quelle est la force de cette activité cyclonique, comment les scénarios vont se jouer en terme d'activité cyclonique", explique la responsable au micro de Tahiti Nui Télévision. Et elle souligne : "Au-delà de El Niño, il ne faut pas oublier qu'on entre en saison chaude. Et quelles que soient les années, qu'on soit en El Niño, normal ou la Nina, la saison chaude est annonciatrice de phénomènes de dépression". 

Deux scénarios "classiques" sont possibles : "une formation des cyclones au niveau des Marquises ou une formation des cyclones à l'ouest du Pacifique, vers les îles Cook". Mais pour l'instant, aucun prévisionniste ne peut affirmer quel scénario se produira. Cependant, si des cyclones se forment près des Marquises, cela pourrait être inquiétant. "Sur ce qu'on connait historiquement, les scénarii qui naissent au niveau des Marquises sont inquiétants parce qu'ils peuvent démarrer des Marquises et impacter sur tous les Tuamotu voire l'est de Tahiti."

Pour l'instant, la seule chose à faire est donc de continuer à se tenir informé. Fin septembre, les prévisionnistes devraient avoir une vision plus claire des événements à venir. 

Rédaction Web ( Interview : Sophie Guébel/ Maite Mai)

Victoire Laurent, responsable du bureau d'études et de la climatologie au sein de Météo France, en charge de la prévision saisonnière








Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 17:47 200 athlètes marquisiens privés des jeux inter-iles

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard