POLITIQUE

Edouard Fritch rencontre les maires


Vendredi 9 Décembre 2016 à 15:10 | Lu 663 fois

PRESIDENCE - Le Président Edouard Fritch, entouré de son gouvernement, a reçu, vendredi matin, à la Présidence les maires de la Polynésie française pour une journée de rencontre et d’échanges, organisée pour la troisième année consécutive.


Crédit photo: Présidence
Crédit photo: Présidence
Dans son discours, le Président a rappelé qu’il s’agissait pour lui de continuer le dialogue et l’information sur les sujets qui concernent les communes au premier chef. L’année dernière, le gouvernement et les élus ont notamment travaillé sur le code des marchés publics applicables aux communes polynésiennes. Le projet de loi du Pays afférent, sur lequel le Syndicat pour la Promotion des Communes (SPC) et les communes de Faa’a et Arue ont été consultés, sera examiné très prochainement en commission à l’Assemblée de la Polynésie française.

L’entrée en vigueur de la loi du Pays est prévue au plus tard, le 1er septembre 2017, pour la Polynésie française et ses établissements publics, et au plus tard, le 1er janvier 2018, pour les communes.

"Cette mise en application différée permettra d’une part, de laisser le temps au monde communal de prendre les dispositions nécessaires pour s’y adapter et s’y conformer et à l’administration du Pays en collaboration avec l’Etat et les établissements publics communaux de formation de mettre en place les dispositifs d’accompagnement idoines notamment en matière de formation", a indiqué le Président.

Crédit photo: Présidence
Crédit photo: Présidence
Il est également revenu sur les interventions financières du Pays au profit des communes, prévues au budget récemment adopté par l’Assemblée pour 2017. " Les communes vont bénéficier en 2017 de versements additionnels importants ", a souligné le Président.

En effet, le budget de 2017 comprend la reconduction des enveloppes dédiées aux concours financiers de la DDC (Délégation pour le développement des communes), à concurrence de 1,450 milliard Fcfp contre 1,3 milliard au budget primitif de 2016. De même, la dotation de 700 millions Fcfp est maintenue pour les dossiers du Contrat de projets au titre de la programmation de 2017. En outre, une autorisation de programme à hauteur de 500 millions Fcfp a déjà été mise en place en 2016 pour le Contrat de redynamisation des sites de la défense (CRSD).

Edouard Fritch a évoqué sa volonté de voir l’égalité en termes d’accessibilité numérique être assurée, et ce afin de faciliter les démarches et l’accès aux administrations, notamment pour la population des îles éloignées.

" La mise en place d’un câble sous-marin passant par les Tuamotu jusqu’aux Marquises permettra d’une part à 10 îles des Tuamotu et des Marquises d’être connectés directement au câble et d’autre part à 9 autres îles des Tuamotu et des Marquises de bénéficier d’une capacité en débit multipliée par 10 ", a précisé le Président.

Ce chantier représente un investissement de plus de 6 milliards Fcfp. L’appel d’offres de pose du câble sous-marin a été lancé, il y a quelques semaines, par l’Office des Postes et Télécommunications (OPT). Ce câble sera opérationnel fin 2018.
 
Rédaction Web avec communiqué
 







SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017