SOCIÉTÉ

Edouard Fritch parle de "reconduire" les crédits affectés aux CAE


Jeudi 4 Décembre 2014 à 15:26 | Lu 219 fois

Assemblée de la Polynésie. Le président Edouard Fritch a présenté ce matin son projet de budget 2015.


Photo d'archives
Photo d'archives
Dans l'attente de la relance effective de l'économie, le président prévoit dans son budget, la reconduction des crédits affectés aux contrats d'aide à l'emploi (CAE). "Nous reconduiront à l’identique les crédits affectés à ces emplois aidés pour 3,250 milliards, que nous augmenterons de 500 millions par voie d’amendement", a-t-il déclaré.
Cependant, les CAE ne seront "jamais une fin en soi" pour le président. "Notre ambition est qu’à terme ces contrats soient remplacés par de vrais contrats de travail" précise-t-il.

Le président souhaite "amplifier la mobilisation contre le chômage". La reconduction des contrats d’accès à l’emploi s’accompagnera donc "de mesures s’adressant à d’autres catégories de chômeurs".
"Il s’agit de permettre l’accès ou le retour à un emploi durable de nos concitoyens qui rencontrent des difficultés particulières sur le marché du travail comme les personnes en difficulté sociale d'insertion, les personnes handicapées, les salariés licenciés, les jeunes avec peu ou sans qualification", explique-t-il.
La lutte contre le chômage des jeunes est donnée comme un des "grands axes" de la politique publique de l'emploi. Les jeunes représentent aujourd'hui 63% des chômeurs.

Edouard Fritch propose de mettre en place des outils "spécifiques" tels que "le contrat pour l’emploi durable, le stage d’insertion en entreprise ou d’expérience professionnelle."
"En valorisant l’apprentissage qui constitue le chemin le plus sûr pour l’accès ou le retour à l’emploi, en veillant à l’adapter aux exigences des entreprises, en levant les freins qui bloquent le recours à l’apprentissage pour les apprentis comme pour les employeurs, en veillant à l’adapter aux exigences des entreprises, j’ai bon espoir de garantir l'accroissement de la compétitivité de nos entreprises et la satisfaction des attentes des salariés, dans le cadre de parcours sécurisés", assure-t-il.  
 





Vos réactions

1.Posté par bingo le 05/12/2014 04:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

dites-moi MR FRITCH est ce que les CAE sont que pour les électeurs oranges!
Nous(ma famille)sommes des bleus,quand je vois qu'à Mahina ,depuis que Jamet et Sanquer ont fait fusion
il y a eu 21 CAE à la Mairie la plupart avec des diplômes,c bien préciser que pour être pris il ne faut AUCUNE qualification,c'est seulement en me renseignant que nous avons su qu'il faut être TAHOERAA pour avoir ce contrat et ça ce n'est pas juste.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 11:38 Huit lettres pour montrer sa solidarité

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard