SOCIÉTÉ

Edouard Fritch a rencontré les organisations patronales


Lundi 19 Janvier 2015 à 15:43 | Lu 108 fois

Communiqué. Les partenaires sociaux seront sollicités sur le thème de la PSG avant la fin du mois de février et une concertation sur la question du régime unique d’assurance maladie


Présidence de la Polynésie française
Présidence de la Polynésie française
Le président Edouard Fritch et les membres de son gouvernement ont reçu aujourd'hui lundi, les représentants des principales organisations patronales de Polynésie française (MEDEF, CGPME).
 
Comme lors de sa rencontre avec les syndicats de salariés, le président a de nouveau insisté sur l’importance de la création et du maintien de l'emploi. Le rôle du Pays mais aussi des entrepreneurs a été mis en avant. 

Pour le Pays, sur 2015, c’est ainsi 37,5 milliards Fcfp de crédits de paiement qui seront alloués aux opérations d’investissement, avec un objectif minimal de réalisation de 25 milliards Fcfp. En outre, les grands projets (Mahana Beach à Punaauia, projet hôtelier à Hainan, projet aquacole sur l’atoll de Hao), initiés par le Pays et portés par d’importants investisseurs étrangers, vont eux aussi permettre de  créer des emplois durables. Les projets portés par des investisseurs locaux vont également favoriser la croissance économique et la création d’emplois.
 
Le président de la Polynésie a une nouvelle fois encouragé les partenaires sociaux à se pencher sur une évolution du code du travail, permettant de déverrouiller des blocages qui paralysent la société et sont de véritables freins à la création d’emplois supplémentaires.
 
Avant de répondre aux nombreuses questions des entrepreneurs présents, le président et le gouvernement ont également évoqué les grands dossiers que sont l’avenir de la Protection Sociale Généralisée (PSG) et les travaux sur le schéma d’organisation sanitaire. Les partenaires sociaux seront sollicités sur le thème de la PSG avant la fin du mois de février et une concertation sur la question du régime unique d’assurance maladie, sous forme d’ateliers de réflexion, pourra démarrer début mars. Toutes ces réformes seront menées dans une démarche de transparence, de dialogue et de recherche d’adhésion la plus large, a souligné le président.






Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 11:38 Huit lettres pour montrer sa solidarité

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard