POLITIQUE

Edouard Fritch: "La mandature Hollande a été positive pour la Polynésie française"


Mercredi 22 Février 2017 à 11:10 | Lu 1415 fois

BILAN - Ce mercredi matin, Edouard Fritch était à l'aéroport pour saluer Ericka Bareigts lors de son départ pour la métropole. L'occasion pour nous d'interroger le président du Pays sur le bilan de cette visite et aussi sur l'avancement de la signature des accords de Papeete.


Crédit photo: TNTV
Crédit photo: TNTV
Tout d'abord ce qu'a retenu Edouard Fritch de cette visite ministérielle c'est, "la consécration des bonnes relations qu'il y a entre le Pays et l'Etat. Cela a été l'occasion de faire un bilan sur l'après voyage du président de la République, le 22 février dernier, un an jour pour jour, et le constat est que les choses avancent bien. Très bien même."

S'il reste à finaliser quelques points concernant la Santé, "l'oncologie, les médecins qui doivent arriver", tout est sur la bonne voie se réjouit le président du Pays, "la ministre l'a confirmé hier."

Sur le plan culturel, plus précisément, la construction d'un centre culturel sur Papeete, projet qui tient à cœur le gouvernement, "là aussi, la ministre des Outremer a indiqué que les choses allaient se conclure très rapidement."

Pour l'homme fort de la Polynésie, "la mandature Hollande a été positive pour la Polynésie française, puisque après une mandature un peu chahutée avec l'ancien président (NDLR: Nicolas Sarkozy), nous avons retrouvé la bonne voie du partenariat, de la discussion et de l'échange avec l'Etat."

Quant aux accords de Papeete, "Aujourd'hui, la balle est dans notre camp." affirme Edouard Fritch,"les séances de travail qui ont eu lieu ici se sont bien passées, le document final est chez nous, je vais le soumettre au conseil des ministres puis procéder ensuite à la consultation en espérant qu'elle puisse se faire dans le mois à venir et laisser au président le temps d'une signature avant la fin de la mandature. c'est en bonne voie."

Les accords de Papeete comprennent trois volets: "Celui du nucléaire, où la problématique des interventions de l'Etat sur le plan social, sanitaire, économique et environnemental, est fixé." Une deuxième partie sur les engagements de l'Etat et un troisième volet sur le plan économique avec "une vision sur le plan de convergence que nous devons élaborer dans le cadre de l'application de la loi sur l'Egalité Réelle."

Pour Edouard Fritch, "c'est l'opportunité pour le Pays de mettre en avant sa visibilité pour les prochaines années et de voir quelles sont les urgences que nous devons régler d'ici là." Et d'énumérer, "le problème de la santé, l'éducation, mais aussi celui de l'emploi, et derrière, un plan de développement économique pour les archipels et la Polynésie."

Pour le président Fritch, "la réflexion est aujourd'hui aboutie, il me faut entendre maintenant, nos différents partenaires, les communes, l'assemblée et le Cesc.". La balle est dans leur camp.
 
Rédaction web avec Thomas Chabrol






SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017