SOCIÉTÉ

Ecoparc : "le Pays ne fera pas un projet contre l'avis de la population"


Vendredi 25 Mars 2016 à 12:48 | Lu 581 fois

PAPENOO - La première réunion du comité de pilotage du projet Ecoparc s'est tenue ce jeudi. Certains éléments du projet sont en suspens, d'autres ne se feront pas. Les discussions vont se poursuivre pour que le projet Ecoparc corresponde aux attentes de chacun.


Crédit : Tahiti Nui Télévision
Crédit : Tahiti Nui Télévision
La première réunion du comité de pilotage du projet Ecoparc  s'est tenue ce jeudi. La réunion s'est terminée au bout de 2 heures de discussions. "Ce qui est bien avec cette réunion de comité de pilotage, c'est que cela permet pour la première fois de faire se rencontrer ceux qui sont les acteurs du centre de l'île et particulièrement de la vallée de la Papenoo", s'est réjoui le ministre du Tourisme Jean-Christophe Bouissou. "C'est beaucoup parce que le dialogue ne se tient pas entre ces acteurs qu'il y a une incompréhension", estime-t-il. La réunion a donc permis de mettre les choses au point. "Ils se sont rendu compte que le projet, s'il y a projet c'est celui que nous allons tous former ensemble". 

Les projets de l'hôtel 5 étoiles, la télécabine qui doit partir du mont Tahinu, le terrain de golf... sont pour le moment en suspens. "Ce projet ne sera formé que des éléments du programme que nous souhaiterons ensemble", a assuré le ministre. "Il y a beaucoup de choses qui ont été évoquées évidemment. On a évoqué un golf. On a dit le golf, n'en parlons pas pour l'instant, revenons sur ce qui est culture (...) On va retenir plusieurs aspects : la mise en avant de notre culture, le fait de permettre l'accès à l'intérieur de la vallée de jour comme de nuit (...) Lorsque des gens viennent pour des reconstitutions historiques sur les marae, il faut qu'ils puissent également passer la nuit. D'où l'idée d'un petit Resort d'une cinquantaine de chambres (...) L'idée d'un 5 étoiles plus tard n'est pas abandonnée (...) Le Pays ne fera pas un projet contre l'avis de la population", a expliqué Jean-Christophe Bouissou au micro de Tahiti Nui Télévision. 

"On a beaucoup parlé des projets d'aménagements, mais on n'a pas vraiment parlé de la route, de notre métier, l'excursion en 4X4. C'est un peu dommage. Il y a eu des tours de table, tout le monde en parlait un peu. Mais du bitumage, rien n'a été dit. Un des représentants de l'association Haururu a soulevé ce problème. Il disait qu'il faut laisser la route comme elle est et juste remblayer", a confié de son côté Teiva Tiaipoi, prestataire de service de la vallée. 
"Au niveau de l'accès dans la Papenoo, il est bien clair qu'il faudra qu'on revoie cet aspect", a déclaré le ministre. Mais il rassure : "Pas comme ça a été écrit à un moment donné, en faisant du bitume noir et un boulevard à l'intérieur de la vallée de la Papenoo. ça n'a jamais été la volonté du gouvernement. On va faire en sorte que les prestataires de service aient toujours cette impression avec les touristes, de partir à l'aventure, tout en sécurisant et en faisant en sorte que les eaux pluviales soient drainées", a expliqué Jean-Christophe Bouissou. 

Les membres du comité de pilotage, le gouvernement et les investisseurs doivent se réunir dans 3 semaines. "Ce n'est pas encore terminé, on aura encore une prochaine réunion pour fignoler et voir ce qu'il faut maintenir ou retirer. On parlait de la télécabine. Il faut le retirer. Aujourd'hui à Fare Hape, on voit déjà plein de fils électriques en hauteur. Avec la télécabine, ça ne va pas être très joli", estime le maire délégué de Papenoo,  Vetea Avaemai. 
 
Rédaction Web (Interviews : Tauhiti Tauniua Mu San)

Jean-Christophe Bouissou, ministre du Tourisme


Vetea Avaemai, maire délégué de Papenoo


Teiva Tiaipoi, prestataire de service de la vallée.








Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 13:07 Le Taaone fait son Téléthon

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard