SOCIÉTÉ

Ecole ouverte à Fariimata : le petit déjeuner en plus


Mercredi 23 Septembre 2015 à 16:14 | Lu 310 fois

EDUCATION - Les écoles ouvertes ont de plus en plus de succès. Au fil des années ce dispositif a séduit les parents. A l’école Fariimata, depuis deux ans l’équipe pédagogique propose une prestation supplémentaire qui augmente l’efficacité du dispositif : un petit déjeuner.


Dès 7h du matin, les enfants arrivent à l’école. Tous ont souhaité venir de leur plein gré. Les parents n’ont rien à payer. Pour eux, c'est à la fois un moyen d'occuper leurs enfants et d'améliorer leurs performances scolaires.

À l’école Fariimata, ce qui ravit encore plus les parents, c’est que depuis l’année dernière un petit-déjeuner est offert à tous les enfants. En effet certains arrivaient le matin le ventre vide et ne pouvaient participer aux activités. L’équipe pédagogique à du mettre la main à la pâte et à la poche.
"Tout ce qui est indispensable au petit-déjeuner ce sont des dons que nous avons pu avoir par l'APEL de l'école, par la direction, par des enseignants qui ont bien voulu nous offrir tout ce qui est nécessaire", explique Heiata Teinaore, enseignante.

Après le petit-déjeuner chacun lave sa vaisselle. Puis direction la cour de récréation ou des classes pour les activités. Chacune d’entre elles permet de mieux assimiler les enseignements de base tels que la lecture, le calcul ou la coordination des mouvements. Certains enfants apprennent beaucoup mieux lors de ces activités ludiques, que lorsqu’ils sont en classe.

Carole Lefait, directrice de l'école de Fariimata, explique : "il s'avère que cette année, nous avons des enfants encore qui ont des difficultés. Donc les enseignants ont proposé de faire ce travail par des jeux ludiques. C'est-à-dire apprendre le français et les mathématiques en s'amusant."

Ce programme permet aux élèves de pouvoir profiter pleinement de leurs vacances tout en découvrant de nombreuses activités ludiques et éducatives. L'opération École ouverte a pour but d’améliorer ou de renforcer le niveau des élèves.
D'autre part, c'est aussi un moyen de développer les relations entre les élèves et les enseignants afin de consolider un climat de confiance dans l'école. C'est une approche différente du système scolaire. L’objectif de ce dispositif amélioré est que chaque enfant soit finalement heureux d’aller à l’école.
 
Rédaction web (Reportage de Sam Teinaore)

Interview de Carole LEFAIT, directrice de l'école de Fariimata


Interview de Heiata TEINAORE, enseignante








Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard